Les 7 plus beaux diadèmes portés par la reine Máxima

À l’occasion des 50 ans de la reine Máxima, nous vous présentons quelques une des plus belles parures portées par la reine des Pays-Bas. Depuis son entrée dans la famille royale, en épousant le prince d’Orange, devenu le roi Willem-Alexander en 2013, Máxima a créé son propre style, portant des tenues colorées, des chapeaux fantaisistes mais aussi de somptueuses robes de gala, assorties aux diadèmes les plus éclatants et aux histoires les plus passionnantes.

Le diadème Mellerio de rubis est l’un des préférés de la reine Máxima. La reine le porte pour assortir ses tenues pourpres, bordeaux ou rouge foncé. Ici, la reine des Pays-Bas porte le diadème Mellerio au mariage du prince Carl Philip et de la princesse Sofia de Suède à Stockholm, en juin 2015 (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Robes, diadèmes et tenues de soirée des invités royaux au banquet d’intronisation de l’empereur du Japon

Le diadème Mellerio de rubis

Le diadème Mellerio porte le nom du célèbre joaillier français qui a conçu ce bijou. La maison Mellerio dits Meller a été fondée en 1613 et a donné son nom à une taille de pierre. La taille Mellerio est une pierre ovale à 57 facettes.

Le diadème Mellerio de la famille royale des Pays-Bas a été conçu pour la reine Emma, en 1889. Il présente trois pointes surmontées de trois rubis, sous lesquels se trouvent trois plus gros rubis. Les six rubis sont reliés par des rangées de diamants.

Nous avons choisi le diadème Mellerio comme premier diadème de la collection de la reine Máxima, car il s’agit d’un bijou qu’elle affectionne particulièrement et qu’elle a porté à plusieurs reprises. Surtout, il s’agit du diadème qu’elle a choisi de porter pour son tout premier portrait officiel en tant que Reine, lorsque son époux est monté sur le trône en 2013.

Le premier portrait officiel de la reine Máxima en 2013. Elle porte le diadème Mellerio de la reine Emma (Photo : RVD – Koos Breukel)

L’ancien diadème de perles

Comme l’explique Court Jeweller, l’ancien diadème de perle date du début du 20e siècle. Il s’agit d’une création récente imitant un diadème ancestral porté par Anna Pavlovna de Russie, devenue reine des Pays-Bas lorsque son époux, Guillaume II est monté sur le trône en 1840.

Le diadème de perles de la reine Anna des Pays-Bas (Image : domaine public)

On ne sait pas exactement ce qui est arrivé au diadème original de la reine Anna. Le nouveau diadème de perles porte parfois le nom de diadème pavlonique, en référence au nom d’Anna Pavlovna. Pour la création de l’imitation, ce sont des grosses perles appartenant à la famille d’Orange-Nassau qui ont été utilisées. Il s’agit de perles ayant appartenu à Amélie de Solms-Braunfels, épouse du stathouder Frédéric-Henri.

Le nouveau diadème de perles a été porté pour la première fois par la reine Wilhelmine. Sa fille et sa petite-fille l’ont aussi porté durant leur règne. La princesse Irène et la princesse Margriet, sœurs de la reine Beatrix l’ont également porté. La reine Máxima l’a choisi pour son portrait officiel en 2011, alors qu’elle était encore princesse d’Orange.

Portrait officiel de la princesse Máxima, princesse d’Orange en 2011. Elle porte le diadème de perles imitant le diadème original d’Anna Pavlovna (Photo : RVD/Erwin Olaf)

Lire aussi : La fiancée du tsarévitch Georges choisit son diadème de mariage chez Chaumet

Le diadème de Wurtemberg orné de perles

Le diadème de Wurtemberg de perles porte ce nom en référence à sa première détentrice, Sophie de Wurtemberg, qui fut la première épouse du roi Guillaume III des Pays-Bas. Si Guillaume fut certainement l’un des pires époux de l’histoire des royautés contemporaines, il se rachetait auprès de ses épouses en bijoux.

La première épouse de Guillaume III avait reçu ce diadème serti de diamants et orné de perles pour son mariage en 1839. L’origine du diadème n’est pas connue et on ne sait pas s’il s’agit d’une commande pour le mariage où s’il existait auparavant. Une rangée de perles est détachable pour alléger le diadème.

La reine Wilhelmina a porté le diadème, alors que la reine Juliana ne semblait pas apprécier le diadème de Wurtemberg. C’est durant le règne de la reine Beatrix qu’on a pu admirer le plus ce bijou. La reine Máxima l’a porté lors de son diner d’État au Palais impérial de Tokyo en octobre 2014.

La reine Máxima porte le diadème de Wurtemberg lors de la soirée du Corps diplomatique le 23 mai 2017 à Amsterdam (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Le diademe de saphirs

Le diadème de saphirs des Pays-Bas est un diadème commandé par le roi Guillaume III pour son épouse, la reine Emma, en 1881. La reine Emma la portera notamment à l’installation sur le trône de sa fille, la reine Wilhelmina, en 1890. La reine Máxima a aussi choisi de porter ce diadème lors de l’installation sur le trône de son époux, en 2013.

La reine Máxima porte ici le diadème de saphirs lors d’un banquet d’État organisé par la reine Margrethe II de Danemark à Copenhague, le 17 mars 2015 (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

À l’époque, ce diadème était démontable. Il a été retravaillé en 1928, selon Court Jeweller, et il ne peut à présent plus être démonté. La prestigieuse couronne haute comprend 600 diamants et des saphirs sri-lankais. La reine Juliana et la reine Beatrix ont également porté ce bijou. La reine Máxima l’a légèrement fait modifier pour qu’il puisse être porté plus haut sur la tête.

Le diadème de saphirs porté par la reine Juliana en 1937 (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Un diadème de la famille de Savoie estimé à 1,3 million € à essayer sur Instagram

Le diadème des Stuart

La reine Máxima a porté le diadème des Stuart à plusieurs occasions. Son nom rappelle l’une des anciennes dynasties britanniques et la reine des Pays-Bas a donc trouvé opportun de le porter lors de son diner d’État à Buckingham Palace en 2018, en présence de la reine Elizabeth II et de sa famille.

(Photo : Mischa Schoemaker/Abacapress)

Le diadème est reconnaissable par ce diamant de taille inhabituelle au sommet du bijou. Le gros diamant de taille rose en forme de poire est de 39,75 carats et a une couleur légèrement bleutée. Le diadème porte le nom de Stuart en référence à cette pierre ayant appartenu au roi Guillaume II et à la reine Marie II d’Angleterre. Ce co-règne était assez particulier dans l’histoire de l’Angleterre, d’autant plus que Guillaume II était un prince d’Orange.

Le diadème des Stuart porte ce nom en référence au diamant central ayant appartenu à Marie II d’Angleterre.

À la mort de Guillaume II, en 1702, le diamant est retourné aux Pays-Bas, dans la famille de Guillaume II, comme l’explique le blog Royal Order of Sartorial Splendor. Mais ce diamant n’a pas toujours trôné au centre d’un diadème. En 400 ans, il s’est retrouvé au centre d’une broche, puis en pendentif autour du cou et enfin, c’est en 1897 que la reine Wilhelmina fut la première à le porter sur un diadème.

En réalité, selon Court Jeweler, c’est une fois de plus la reine Emma qui a fait faire le bijou pour que sa fille puisse le porter lors de sa cérémonie d’investiture. Le bijou a été porté à plusieurs reprises par la reine Juliana, qui a choisi de le porter pour sa fête d’anniversaire en 1962. Comme la reine Máxima plus tard, elle avait eu l’idée de porter le diadème des Stuart lors d’un banquet d’État organisé par Elizabeth II en 1972.

Lire aussi : Maria Teresa de Luxembourg : «Porter un diadème pendant 5 heures vous donne mal à la tête»

Le diadème de diamants de la reine Emma

Le diadème de diamants de la reine Emma est une fois de plus un bijou commandé par le roi Guillaume III pour son épouse. Le diadème est composé de trois motifs au centre desquels se trouvent trois gros diamants entourés de plus petits diamants. Autrefois, le diadème pouvait se porter avec d’autres diamants.

La reine Máxima a porté ce diadème lors d’un diner d’État en Nouvelle-Zélande. Il fut autrefois porté à de nombreuses reprises par la reine Juliana et la reine Beatrix. Actuellement, c’est surtout sur la tête de la princesse Laurentien, belle-sœur du roi Willem-Alexander, qu’on peut le voir le plus souvent.

La reine Máxima porte le diadème de la reine Emma lors d’un banquet organisé par la gouverneure générale de Nouvelle-Zélande Patsy Reddy au Porrit Room du siège du gouvernement à Wellington, le 7 novembre 2016. (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr