La reine Máxima soutient l’égalité financière entre les hommes et les femmes

Ce 8 mars, à l’occasion de la Journée de la femme, la reine Máxima a prononcé un discours en guise d’introduction d’une conférence en ligne sur son sujet de prédilection, la finance, et en particulier la finance inclusive. La reine Máxia a inauguré la conférence virtuelle Call to Action for Reaching Financial Equality.

(Photo : RVD)

Lire aussi : Mathilde et Máxima au webinaire de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture

La reine Máxima rappelle les inégalités d’accès aux financements entre les hommes et les femmes

La reine Máxima a prononcé un discours lors du webinaire qui portait sur l’égalité financière entre les hommes et les femmes. Cette conférence était organisée par Better Than Cash Alliance (BTCA), le Fonds d’équipement des Nations Unies (FENU), le World Bank Group (BM) et le Women’s World Banking. Rappelons que la reine Máxima est ambassadrice spéciale du secrétaire général des Nations Unies pour le développement de la finance inclusive.

Dans son discours, la reine Máxima encourage les gouvernements et les entreprises à utiliser la finance inclusive numérique pour les femmes comme un outil de reprise économique après la pandémie. Le Service d’information du gouvernement explique que la reine Máxima a énuméré dix points d’action concrets tels que la stimulation du paiement numérique des prestations sociales, l’accès universel à des documents d’identité (numériques) sécurisés, la protection des consommateurs et davantage de paiements numériques dans le secteur privé. La Fintech contribue à des solutions innovantes pour atteindre une plus grande diversité et une plus grande personnalisation des services financiers.

Lire aussi : Maria Teresa de Luxembourg récompense le vainqueur du Prix européen de la microfinance

Lorsqu’il était possible de voyager, la reine Máxima effectuait de nombreuses missions à l’étranger, qui avaient pour but de mettre en lumière les inégalités entre les hommes et les femmes, en ce qui concerne l’accès aux services financiers. Cela entrave leurs opportunités de développement. La différence d’accès aux services financiers entre les hommes et les femmes est de 9% dans les pays en développement (Global Findex 2017). 

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr