La reine Rania retrouve la princesse Taghrid à la citadelle d’Amman pour soutenir l’artisanat local féminin

La reine Rania de Jordanie était invitée ce lundi 8 novembre par la princesse Taghrid Mohamed à visiter une exposition de produits artisanaux créés par des femmes. Cette exposition est soutenue par un projet de l’Institut Princesse Taghrid.

Lire aussi : Abdallah II et Rania de Jordanie découvrent les projets de jeunes artisans entrepreneurs

La reine Rania visite l’exposition de l’Institut de développement de la princesse Taghrid

La princesse Taghrid, veuve depuis quelques mois du prince Mohamed ben Talal, est née en 1950. Fille de l’ancien Premier ministre Hazza Majali, assassiné en 1960, a épousé en 1981 le prince Mohemed ben Talal, fils du roi Talal de Jordanie. La princesse Taghrid est engagée dans de nombreuses organisations humanitaires. Parmi celles-ci, il y a une association qui aide les jeunes femmes orphelines à s’établir dans la société et à suivre une éducation. Elle est également la présidente de la Société des affaires bédouines.

La reine Rania et la princesse Taghrid Mohamed ben Talal (Photo : Balkis Press/ABACAPRESS.COM)

La reine Rania était invitée ce lundi à la citadelle d’Amman par la princesse Taghrid. La princesse Taghrid a présenté à la reine l’exposition soutenue par l’Institut de développement et de formation Princesse Taghrid (PTI). L’Institut sert de plateforme pour commercialiser des produits fabriqués localement par des femmes de tout le royaume hachémite. PTI a également récemment lancé des initiatives d’autonomisation des femmes, offrant une formation professionnelle et des opportunités d’emploi aux femmes.

Lire aussi : La reine Rania inaugure une exposition d’objets réalisés à la main par des femmes

«Dar Ne’meh, qui signifie « La maison du bonheur », est une installation polyvalente qui comprend une boutique de souvenirs, un café et un restaurant traditionnel proposant des produits alimentaires locaux, de l’artisanat et des souvenirs fabriqués par des femmes de toute la Jordanie», explique la Cour royale hachémite. L’exposition permet aux visiteurs de découvrir la citadelle, ce site historique exceptionnel de la capitale, tout en leur faisant découvrir des produits artisanaux de haute qualité et en leur permettant de déguster des plats et des boissons traditionnels. 

Son Altesse Royale a présenté le projet à la reine, soulignant son importance dans le soutien au secteur du tourisme jordanien en commercialisant des articles artisanaux locaux fabriqués par des bénéficiaires locaux qualifiés. 

Dar Ne’meh, qui possède une deuxième succursale à Jabal Al Weibdeh, commercialise également ses produits dans les marchés locaux et sur les plateformes en ligne. Le projet emploie plus de 40 jeunes et femmes et soutient plus de 150 vendeurs à travers le pays. La reine Rania a également rencontré certaines des orphelines diplômées du programme d’éducation parraine aussi le roi Abdallah II.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr