La reine Rania s’adresse à 2000 jeunes réunis à Belfast pour la paix

La reine Rania de Jordanie était à Belfast ce 2 octobre 2023. La reine s’est adressée à la jeunesse lors de la cérémonie d’ouverture du sommet One Young World. La reine Rania a exhorté la jeunesse promise à un avenir brillant de se maître à l’ouvrage pour faire progresser la paix dans le monde.

Lire aussi : La reine Mathilde et la reine Rania à New York : engagées pour la cause des enfants auprès de Jill Biden

La reine Rania exhorte les jeunes à agir rapidement pour la paix

La reine Rania de Jordanie, 53 ans, s’est rendue au Royaume-Uni ce lundi 2 octobre. L’épouse du chef d’État jordanien était attendue dans l’immense SSE Arena de Belfast, en Irlande du Nord, où 2000 jeunes militants et engagés en politique étaient réunis dans le cadre du sommet One Young World. Ce sommet est une plateforme mondiale qui identifie, connecte et promeut les jeunes leaders du monde entier, en organisant un sommet annuel qui se réunit chaque année dans une ville différente.

La reine Rania s’est rendue à Belfast le 2 octobre 2023 (Image : Histoires Royales)

Lire aussi : La reine Rania visite la cuisine de Kofahi la veille de son 53e anniversaire

La reine Rania, mère de quatre enfants, sait comment s’adresser aux jeunes. Le discours prononcé par la reine avait pour thème principal : faire avancer la cause de la paix le plus rapidement possible. La reine Rania a exhorté les jeunes dirigeants à tirer le meilleur parti de leur temps pour faire avancer la cause de la paix, une « mission de toute une vie », a-t-elle précisé. Cette mission requiert « non seulement chaque once de notre force mais aussi chaque once de notre temps », a déclaré la reine, comme le relaie le communiqué de son Bureau.

La reine Rania prononce un discours devant 2000 jeunes réunis en Irlande du Nord (Photo : Mark Marlow/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse Rajwa et la reine Rania accordent leurs tenues : une famille royale décontractée pour un sommet parmi les milliardaires de la tech en Idaho

Le sommet de cette année commémore le 25e anniversaire de l’accord du Vendredi saint, signé à Belfast en 1998 entre les gouvernements britannique et irlandais. Cet accord de paix a mis fin à 30 années de troubles politiques, violences, actes terroristes. La reine Rania a expliqué que la signature de cet accord avait inspiré le défunt roi Hussein à garder espoir de parvenir à la paix au Moyen-Orient. Rania a souligné que son beau-père était gravement atteint par le cancer à cette époque, et pourtant, il a fait tout son possible pour parvenir à un accord de paix, voyageant même jusqu’aux États-Unis pour faire pression lors de discussions entre Palestiniens et Israéliens. « Il considérait notre temps sur terre tel qu’il est : limité, fragile et ne devant jamais être tenu pour acquis ».

« Le cancer a rappelé une fois de plus au roi Hussein à quel point le temps peut être limité. Et encore une fois, il a choisi de vivre pleinement cette époque… de donner un sens à chaque instant qu’il avait pour que les générations futures puissent vivre en paix », a-t-elle déclaré. La reine Rania a rappelé l’urgence des plus grands défis mondiaux : de la polarisation politique à la crise croissante des réfugiés, en passant par le changement climatique, ainsi que la discrimination et les inégalités entre les sexes.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr