La reine Silvia ouvre le débat de la conférence sur les droits des enfants du Global Child Forum

La reine de Suède a participé virtuellement au Global Child Forum. Le forum été initié par la famille royale de Suède en 2009 et est une plate-forme indépendante qui génère un dialogue approfondi autour des connaissances des droits de l’enfant. L’objectif est d’identifier des solutions aux problèmes les plus urgents concernant les droits des enfants.

Lire aussi : La reine Mathilde aux 30 ans de la Convention internationale sur les droits de l’enfant

Le roi et la reine de Suède participent au deuxième Action Lab du Global Child Forum

Cet automne, le Global Child Forum organise des Action Labs, des réunions de discussion virtuelles, suite à la crise sanitaire qui rend difficile l’organisation d’événements physiques. Le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia de Suède ont pris part à la deuxième de ces réunions. Le thème des discussions à l’ordre du jour était l’importance des générations futures dans le contexte social actuel.

Le roi et la reine de Suède ont pris part au deuxième des quatre Action Labs du Global Child Forum (Photo : Victor Ericsson/Kungl. Hovstaterna)

Lire aussi : La reine Silvia demande aux adultes d’être attentifs aux enfants durant la crise du coronavirus

Discours inaugural de la reine Silvia de Suède au Global Child Forum

Pour débuter la réunion, un discours de la reine Silvia, prononcé en anglais, a été diffusé. La Reine, qui dirige une fondation qui lutte pour les droits et la protection des enfants, a débuté son discours en indiquant que « cette jeune génération nous a montré qu’elle était prête à faire changer les choses, à faire entendre sa voix, à s’engager dans un dialogue constructif et à contribuer grâce à son énergie et à son innovation. Mais ils ne peuvent pas le faire seuls. Nous devons être leurs partenaires, faire changer les choses.»

« La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant souligne l’importance de s’engager avec les enfants. En vertu de la Convention, les enfants ont le droit d’exprimer leurs propres opinions et de les faire entendre. Et tandis que c’est leur droit, les écouter est notre privilège. » La reine Silvia revient ensuite au sujet du jour, qui est de savoir comment les entreprises peuvent agir pour offrir un environnement d’écoute, plus propice aux droits des enfants.

(Photo : capture YouTube/Kungahuset)

Lire aussi : La reine Silvia de Suède remet des bourses aux chercheurs qui travaillent sur le thème des enfants en situation de handicap

« Aujourd’hui, nous discuterons de la manière dont les entreprises peuvent mettre à profit le pouvoir des jeunes. Nous nous demanderons : comment les entreprises peuvent-elles encore mieux contribuer à la société en écoutant les jeunes, et aussi comment peuvent-elles en bénéficier ? Quelles synergies potentielles peuvent être créées ? ». La reine Silvia a conclu son message en s’adressant directement aux dirigeants d’entreprises : « J’aimerais suggérer que nous allions au-delà de l’écoute. Qu’est-ce que cela signifiera pour vous ? Je peux garantir que votre entreprise, votre communauté, notre monde deviendra meilleur. »

Source : Kungahuset

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr