La reine Sonja de Norvège à la Biennale de Venise pour inaugurer le pavillon sami

Pour la première fois, les Samis sont représentés à la Biennale de Venise par un pavillon dédié à la population nordique. La reine Sonja, en tant que grande amatrice d’art contemporain, a inauguré le pavillon ce 21 avril 2022.

Lire aussi : Le roi de Norvège rend le codicille lapon aux Samis

Trois artistes samis rejoignent le pavillon nordique de la Biennale de Venise

La Biennale de Venise vient d’ouvrir ses portes. L’événement, géré par la commissaire Cecilia Alemani, s’installe à l’Arsenal et au pavillon international qui est situé sous les frondaisons des Giardini. Cette année, pas moins de 213 créateurs sont conviés et trois artistes samis ont été sélectionnés pour représenter les populations du nord, dont les œuvres sont exposés dans le pavillon nordique. Ce pavillon a été conçu par le célèbre architecte norvégien Sverre Fehn en 1962. Les pays nordiques ont un pavillon permanent à Venise depuis 1962.

La reine Sonja de Norvège, arrivée sur les lieux en gondole, était invitée à inaugurer ce pavillon nordique ce 21 avril. Pauliina Feodoroff, Máret Ánne Sara et Anders Sunna, sont trois artistes samies (l’adjectif utilisé est parfois sâme). Elles sont respectivement de nationalité finlandaise, norvégienne et suédoise.

(Photo : Det kongelige hoff)
(Photo : Guri Varpe, Det kongelige hoff)

Lire aussi : La princesse héritière Victoria ouvre le Parlement sami en tenue traditionnelle

Inauguration du pavillon sami par la reine Sonja de Norvège

Les trois artistes « témoignent de la forte conscience politique de l’art sâme aujourd’hui. Leurs œuvres attirent l’attention sur des sujets auxquels les peuples autochtones du monde entier sont confrontés », a déclaré la reine Sonja, 84 ans, dans son discours prononcé en anglais. Elles abordent « des questions comme le changement climatique, la déforestation et les droits identitaires. De cette façon, les artistes élèvent l’expérience sâme à un niveau mondial ».

(Photo : Guri Varpe, La Cour Royale)

Bien avant l’émergence du concept de frontières nationales, les Samis de l’Arctique européen vivaient dans les régions du nord. Aujourd’hui, ils sont répartis dans les trois pays scandinaves du nord. En Finlande, en Suède et en Norvège, cette population bénéficie d’une protection des minorités particulière. Ils ont leur propre parlement autonome dans chacun des trois pays, et il existe une assemblée intragouvernementale qui réunit les députés samis des trois pays.

« Pour la communauté internationale », la présence d’artistes samis « est un rappel fort de la façon dont les peuples autochtones contribuent à la philosophie et aux expressions culturelles du monde. C’est aussi un voyage au cœur même de l’art ! Le patrimoine sâme est tangible et vivant. Il est visible dans l’art et le design contemporains, dans la musique rap et l’architecture moderne. »

Le discours inaugural a été prononcé après une visite du pavillon, où les artistes et les conservateurs ont présenté leur travail. La reine a également visité le pavillon d’art danois, canadien et britannique, et ce soir, elle assistera à une réception à l’invitation des présidents du Parlement sami de Norvège, de Suède et de Finlande, et de l’Office norvégien d’art contemporain.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr