La reine Sonja et la princesse héritière à la première du film sur Marguerite 1e

La reine Sonja et la princesse héritière Mette-Marit étaient ce mercredi soir au cinéma Colosseum d’Oslo. Le cinéma projetait pour la première fois en Norvège, le film Margrete den Første, un biopic sur la vie de la reine Marguerite 1e. La reine du 14e siècle, qui a régné sur les royaumes scandinaves réunis, est un modèle de féminisme pour son époque.

Lire aussi : La reine Sonja inaugure une exposition de Bjørn Ransve

Un film sur Marguerite 1e : unificatrice des trois royaumes de Scandinavie

Charlotte Sieling a réalisé Margrete den første, un film qui s’inspire de la vie mouvement de la reine Marguerite 1e. Le film a été présenté pour la première fois au Danemark, en septembre dernier. La reine Margrethe II de Danemark avait assisté à l’avant-première du film consacré à la seule femme qui a régné sur le Danemark avant elle. Quand elle est montée sur le trône il y a 50 ans, elle a d’ailleurs choisi la numérotation « II » derrière son prénom, en référence à cette reine du 14e siècle, qui était la première à porter ce prénom.

La reine Sonja arrive au cinéma Colosseum pour assister à la projection du film Margrete den første (Photo : Liv Anette Luane, Det kongelige hoff)

Lire aussi : Margrethe II retrouve ses deux fils et leur épouse au gala en l’honneur de l’industrie du cinéma

Margrethe II est la seconde femme à régner sur le Danemark après Marguerite 1e, en 1387. Marguerite 1e, qui a aussi régné sur la Norvège et la Suède, est aussi la seule souveraine à avoir régné sur la Norvège. Marguerite a grandi à Oslo, au château d’Akershus, en pleine période médiévale. Véritable figure historique pour les Scandinaves, la reine Sonja de Norvège et sa belle-fille, la princesse héritière Mette-Marit ne pouvaient manquer la première projection du film dans le pays.

Marguerite a réalisé ce qu’aucun homme n’a réussi auparavant. Elle a uni le Danemark, la Norvège et la Suède dans une union axée sur la paix, qu’elle gère seule par l’intermédiaire d’un petit-neveu qu’elle a choisi pour héritier, Eric de Poméranie. Elle est à l’origine de l’Union de Kalmar, une union des couronnes des trois royaumes scandinaves.

En plus de d’avoir marqué l’histoire politique de la Scandinavie, la « reine Marguerite était un modèle, une championne des droits des femmes », explique Espen Stedje, secrétaire général de l’Association nordique, qui était présent à l’avant-première.

À leur arrivée au cinéma Colosseum d’Oslo, la reine Sonja et la princesse héritière Mette-Marit ont été accueillies par le président du conseil d’administration et le secrétaire général de l’Association nordique. La reine et sa belle-fille ont également rencontré la productrice du film et la réalisatrice danoise. « C’est la première fois qu’un grand film de cette ampleur est consacré à la reine Marguerite 1e, et il était grand temps. La vie de Marguerite est une partie intégrante de notre histoire nordique commune »

La Cour royale ajoute que la reine Marguerite 1e « a été l’une des premières dans l’histoire mondiale à utiliser sa position pour défendre la dignité des femmes. » Une partie importante de sa pensée politique se retrouve dans un acte de loi appelé « la paix des femmes ». Selon cette loi, les femmes étaient protégées et devaient vivre en liberté tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du mariage.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr