Le pacte entre les Sussex et la Reine dévoilé : détails et conditions de l’accord décidé à Sandringham en janvier

Le prince Harry et son épouse ont mis à jour leur nouveau site Internet, sur lequel ils communiquent depuis le mois de janvier. Un onglet permet dorénavant d’accéder à une page appelée « Transition printemps 2020 », sur laquelle est listé l’ensemble des conditions acceptées par la reine Elizabeth et les Sussex lors de la fameuse réunion de crise à Sandringham, qui a eu lieu au mois de janvier 2020. Les Sussex ont pris la décision de dévoiler les détails de cette réunion et la solution trouvée pour chacun des changements qu’implique le nouveau statut des Sussex. Grâce à ces informations, il est possible de tirer le vrai du faux. Depuis quelques semaines, les rumeurs vont bon train concernant le futur du prince Harry et de Meghan.

Révélations ! Voici l’accord officiel qui a été convenu lors de la réunion de crise à Sandringham

Que dit l’accord convenu secrètement entre la reine Elizabeth et les Sussex ?

Ce que l’on peut retenir de l’accord qui vient d’être dévoilé sur le site des Sussex :

  • Harry et Meghan continueront à bénéficier d’un service de sécurité
  • Harry et Meghan resteront Altesses royales mais ils ont décidé de ne plus utiliser cette appellation de manière active.
  • Bien qu’ils ne comptent pas créer une nouvelle fondation, ils vont créer une association qui aura pour but d’aider d’autres associations par delà le monde.
  • Bien que le prince Harry ne perdra pas ses fonctions honorifiques militaires, pendant les 12 mois d’essai qui s’annoncent dès le 1e avril 2020, il n’acceptera aucun engagement lié à ses fonctions militaires.
  • Enfin, le prince Harry et Meghan Markle acceptent de ne plus utiliser ne nom de marque « Sussex Royal » et toutes les demandes d’enregistrement de ce nom ont été retirées.

Les détails du contrat concernant la nouvelle vie des Sussex

« Nous avions espéré vous partager ces détails plus rapidement (afin d’éviter toute confusion et la désinformation qui en suit) mais les informations suivantes devraient vous aider à clarifier les choses concernant la transition et les étapes futures », voici comment commence le nouveau communiqué publié sur le site Internet des Sussex.

  • Il est convenu que le nouveau rôle du duc et de la duchesse de Sussex commencera au printemps 2020 et sera suivi d’une période d’essai de 12 mois.
  • La famille royale respecte et comprend la volonté du duc et de la duchesse de Sussex de vivre une vie plus indépendante, en tant que leur propre famille, en s’évitant les intrusions des médias justifiées par le supposé « intérêt public ». Ils restent des membres importants de la famille de Sa Majesté.
  • Le duc et la duchesse de Sussex seront des membres de la famille royale financés de façon privée, avec la permission de gagner leurs propres revenus et la possibilité de continuer leurs propres associations privées.
  • Le duc et la duchesse de Sussex auraient préféré continuer à représenter et soutenir Sa Majesté la Reine, de façon plus limitée, tout en ne profitant pas de la dotation royale.
  • Bien qu’il y ait déjà eu des précédents concernant des membres de la famille royale titrés qui cherchent un emploi hors de cette institution, pour le duc et la duchesse de Sussex, une période de 12 mois d’essai a été mise en place.
  • Suivant cet accord, le duc et la duchesse de Sussex comprennent qu’il leur est nécessaire de se retirer de leurs fonctions royales et de ne plus assumer de devoirs de représentations au nom de Sa Majesté la Reine.
  • Comme il a été convenu et mis en place en janvier, le duc et la duchesse de Sussex garderont le prédicat d’Altesses royales (S.A.R et LL.AA.RR), et par conséquent, ils resteront connus comme Leurs Altesses royales le duc et la duchesse de Sussex. Le duc et la duchesse de Sussex n’utiliseront plus de façon effective l’appellation S.A.R., puisqu’ils ne seront plus des membres actifs de la famille à partir du printemps 2020.
  • En tant que petit-fils de Sa Majesté et deuxième fils du prince de Galles, le prince Harry, duc de Sussex reste sixième dans l’ordre de succession au trône britannique et l’ordre de préférence reste inchangé.
  • Il a été convenu que le duc et la duchesse ne seront plus habilités à formellement mener des engagements officiels pour la Reine ni représenter la Commonwealth. Cependant, ils sont autorisés à garder leurs patronages (y compris ceux indiqués comme étant des « patronages royaux »).
  • Il est convenu que le duc et la duchesse de Sussex continueront à bénéficier d’une sécurité fonctionnelle pour les protéger eux et leur fils. Cela a été convenu au vu du profil public du duc, étant né dans la famille royale, son service au sein de l’armée, le profil particulier de la duchesse, et les menaces reçues ainsi que le niveau de risque déjà documenté ces dernières années (Aucun autre détail ne sera partagé, s’agissant d’informations confidentielles, pour des raisons de sécurité).
  • En ce qui concerne l’aspect militaire, le duc de Sussex restera Major et gardera le rang honorifique de Lieutenant-Commandant et chef d’escadron. Durant cette période d’essai de 12 mois, le duc n’aura aucun rendez-vous militaire officiel, s’agissant de titres honorifiques accordés par le Souverain. Aucun nouveau rendez-vous ne sera pris concernant ces rôles, au moins jusqu’à ce que la période de 12 mois soit achevée.
  • Selon l’accord, le duc n’assistera à aucun événement officiel associé à l’un de ces rôles militaires. Cependant, étant donné son dévouement à la communauté militaire et ses 10 ans de service, il va bien sûr continuer à supporter la communauté militaire, de façon non-officielle. En tant que fondateur des Invictus Games, le duc va fièrement continuer à soutenir la communauté militaire dans le monde entier, à travers l’Invictus Games Foundation et The Endeavour Fund.
  • Étant donnée la volonté du duc et de la duchesse de Sussex de réduire leur rôle en tant que membres de la famille royale, il a été décidé au mois de janvier que leur bureau institutionnel serait fermé, puisque le mécanisme de financement principal de ce bureau à Buckingham provient de S.A.R. le prince de Galles. Le duc et la duchesse ont personnellement appris cette nouvelle à leur équipe, en janvier, afin de leur assurer une transition en douceur, pour chacun d’eux.
  • Durant ce mois et demi, le duc et la duchesse ont continué à être impliqués activement dans ce processus, qui a malheureusement attristé le duc et la duchesse ainsi que leur équipe fidèle, étant donné la proximité entre Leurs Altesses royales et leur équipe dévouée.
  • Comme le duc et la duchesse ne seront plus considérés comme des membres travaillant à plein-temps pour la famille royale, il a été décidé que l’utilisation du mot « Royal » devra être changée, étant donné qu’il fait références à des organisations qui leur sont associées.

Le prince Harry et son épouse terminent leur communiqué en dévoilant d’autres détails permettant de clarifier la situation :

  • Comme indiqué au début du mois de janvier sur le site Internet, le duc et la duchesse de Sussex n’ont pas l’intention de lancer une nouvelle fondation, mais espèrent plutôt développer une nouvelle façon d’appuyer les effets ou d’apporter leurs efforts supplémentaires à tellement d’excellentes fondations existant déjà par delà le monde.
  • La création de cette nouvelle entité sans but lucratif se fera en plus de toutes les causes auxquelles ils restent profondément dévoués. Alors que le duc et la duchesse se concentrent sur la création de cette nouvelle entité sans but lucratif, au vu de la réglementation britannique autour de l’appellation « Royal », il a donc été décidé que l’association sans but lucratif n’utiliserait pas les termes « Sussex Royal » ni aucune mention du mot « Royal ».
  • Pour les raisons mentionnées, toutes les demandes d’enregistrement qui ont déjà été prises par mesures de protection, et qui respectaient les mêmes standards de protection du droit d’auteur que l’ont fait les Cambridge pour la Royal Foundation of The Duke and Duchess of Cambridge, ont été retirées.
  • Bien qu’il y ait aucune loi émanant de la Monarchie ou du Cabinet, concernant l’utilisation du mot « Royal » à l’étranger, le duc et la duchesse de Sussex n’ont pas l’intention d’utiliser « Sussex Royal » ni aucune autre forme du mot « Royal » sur aucun autre territoire (que ce soit au Royaume-Uni ni nulle part d’autre) dès le printemps 2020.
  • Comme le duc et la duchesse de Sussex vont continuer à développer leur association sans but lucratif et ont des projets pour le futur, nous espérons que vous visiterez ce site pour être tenus informés de façon factuelle. Au printemps 2020, leurs réseaux sociaux seront mis à jour, puisqu’ils commencent une toute nouvelle étape très excitante.

Source : Sussex Royal

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr