Le roi Charles III dévoile une statue de la reine Elizabeth II à la cathédrale d’York

Le roi Charles III et la reine Camilla étaient en visite ce mercredi 9 novembre à York. Le souverain britannique effectue un séjour de deux jours dans le Yorkshire avec comme point culminant le dévoilement d’une statue à l’effigie de la reine Elizabeth II sur la façade de la cathédrale d’York.

Lire aussi : L’arrière-petite-fille de la reine Elizabeth II à Westminster le jour de son 10e anniversaire

La première statue de la reine Elizabeth II érigée depuis son décès

Le mardi 8 novembre 2022, le roi Charles III a visité seul Bradford et Leeds, deux haltes prévues au premier jour de son séjour dans le Yorkshire. Ce mercredi, au deuxième jour de sa visite, il était attendu à York, ancienne capitale du royaume viking de Jorvik, et siège de l’archevêché d’York.

Le roi Charles III a visité la York Minster, la cathédrale d’York, avec son épouse. La cathédrale actuelle, dont le bâtiment principal date du 15e siècle, a été construite sur les fondations d’une chapelle en bois où le roi Edwin de Northumbrie fut baptisé le jour de Pâques 627. À la Réforme protestante, la reine Elisabeth 1e fit enlever toute référence catholique de cet édifice gothique, considéré comme le plus grand du genre en Europe du Nord.

Le roi Charles III et la reine Camilla dans la York Minster après un bref service de prières ce 9 novembre (Photo : Danny Lawson/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Le roi Charles III a été accueilli devant la cathédrale par l’archevêque d’York, Stephen Cottrell. L’archevêque d’York est le troisième personnage le plus important de l’Église d’Angleterre après le souverain, qui est le gouverneur suprême de l’Église, et l’archevêque de Canterbury, qui est le primat de l’Église. Après un bref service de prières, le roi Charles et la reine Camilla ont été présentés à Richard Bossons, qui a créé la statue de la reine, et son assistante Rita Dawe.

Le roi Charles III dévoile la première statue représentant la reine Elizabeth II (Photo : Danny Lawson/PA Photos/ISOPIX)

Lire aussi : Première photo du couple royal avec le couple héritier au début du règne du roi Charles III

Charles III dévoile la statue de sa mère à la cathédrale d’York

La statue de la reine Elizabeth II a ensuite été dévoilée par le roi Charles III. Elle se trouve dans une niche sur le front ouest de la cathédrale et elle était destinée à honorer la reine lors de son année de Jubilé de platine. Elizabeth II avait donné son accord pour cette statue dont la présentation devait avoir lieu en septembre. La reine est décédée le 8 septembre à 96 ans. Elle devient donc officiellement la première statue érigée en mémoire de la reine Elizabeth II au Royaume-Uni.

La construction de la statue de la reine Elizabeth II par Richard Bossons a été supervisée par la reine durant son vivant (Photo : Danny Lawson/PA Photos/ISOPIX)

La statue de style classique et réaliste montre la reine dans sa tenue de l’ordre de la Jarretière, portant sa couronne impériale. La statue de 2 mètres est taillée dans une pierre de calcaire française, la même que celle utilisée pour les derniers travaux de restauration de la cathédrale.

À son arrivée à York, le roi Charles III est arrêté devant la porte et demande au lord-maire de pouvoir entrer dans la ville, en touchant une épée (Photo : James Glossop/Pool Photo via AP/ISOPIX)

Avant de se rendre à la cathédrale, le roi Charles III et la reine consort Camilla ont d’abord visité Doncaster, où il était attendu pour lui remettre les lettres patentes qui officialisent son nouveau statut de cité. À son arrivée à York, le roi Charles a respecté la tradition de s’arrêter à la Micklegate Bar, l’une des portes de la ville, puis de demander la permission au lord-maire de pénétrer dans la ville. Lors de leur visite à York, le roi Charles III et la reine Camilla ont été également accueillis par des d’œufs qu’ils ont évité de justesse.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr