Le roi de Thaïlande honore la mémoire de son grand-père

Ce jeudi 24 septembre, le roi Maha Vajiralongkorn était exceptionnellement en Thaïlande pour assister aux cérémonies prévues en mémoire de son grand-père, le prince Mahidol. D’autres actes officiels se sont déroulés au Palais, dans un climat tendu. Le roi Rama X et son épouse, la reine Suthida, étaient protégés des manifestants qui se sont rassemblés autour du Palais royal durant leur visite de 24 heures à Bangkok.

Le roi de Thaïlande profité de sa 7e journée dans son pays pour récompenser des médecins de l’hôpital Siriraj à l’occasion de Mahidol Day (Photo : Royal Office Bureau)

Lire aussi : Maha Vajiralongkorn vit-il ses derniers instants en tant que roi de Thaïlande ?

Rama X en Thaïlande pour honorer le prince Mahidol

Le roi Maha Vajiralongkorn est arrivé ce jeudi tôt en matinée, après avoir passé la nuit dans l’avion. Plus tôt, son avion qui avait décollé de Munich, en Allemagne, avait fait escale à Zurich pour faire monter à bord la reine Suthida, qui vit dans un hôtel en Suisse. Le Roi avait choisi de ne pas faire de polémique et n’avait pas pris avec lui sa maitresse officielle, titrée noble consort.

Le roi Rama X et la reine Suthida s’inclinent et prient devant la statue du prince Mahidol (Photo : capture vidéo Royal Office Bureau)
Le prince Mahidol Adulyadej, prince de Songkla, grand-père du Roi est considéré comme l’inventeur de la médecine moderne en Thaïlande (Photo : capture vidéo Royal Office Bureau)

Si le roi de Thaïlande a pris la peine de quitter son harem en Allemagne, c’est que le jour dédié à la mémoire de son grand-père est particulier pour lui. Ce dernier est mort le 24 septembre 1929 et est considéré comme le fondateur de la médecine moderne en Thaïlande. Le Roi s’est rendu à l’hôpital Siriraj où se trouve une statue de son aïeul, le prince Mahidol. Le Roi et la Reine ont brûlé de l’encens et ont récité une prière.

Le roi de Thaïlande brûle de l’encens devant la statue de son grand-père (Photo : capture vidéo Royal Office Bureau)

Le Roi a ensuite remis une récompense honorifique à un médecin pour son travail auprès de patients ayant fait un AVC. Il a également offert un fauteuil motorisé. Rappelons que la première épouse du Roi, la princesse Soamsawali a également été victime d’un AVC et est lourdement handicapée depuis lors.

Le Roi a offert un fauteuil motorisé pour les victimes d’AVC (Photo : Royal Office Bureau)

Lire aussi : La princesse Soamsawali née pour servir la monarchie a fêté son 63e anniversaire avec sa fille unique

Septième journée de Maha Vajiralongkorn dans son pays en 2020

Le roi Maha Vajiralongkorn a profité de son passage dans le pays, comme à chaque fois qu’il revient exceptionnellement à Bangkok, pour exécuter quelques actes officiels. Par exemple, hier, il a profité d’être présent pour donner les lettres de créance à 18 ambassadeurs qui seront prochainement envoyés à l’étranger. Il a procédé à une cérémonie d’accueil groupée, durant laquelle chaque ambassadeur est venu chercher ses accréditions en rampant devant le couple royal.

Le roi donne ses lettres de créance à 18 nouveaux ambassadeurs (Photo : capture vidéo Royal Office Bureau)
Le roi et la reine durant l’une des cérémonies de la journée (Photo : capture vidéo Royal Office Bureau)

À la fin de la journée, le roi et la reine sont repartis vers l’Europe, l’un retourne dans son hôtel en Bavière, l’autre en Suisse. La visite express était la septième de l’année. La prochaine visite est programmée au 9 octobre et cette fois-ci, selon les spécialistes bien informés, le Roi devrait rester dans son pays pour une plus longue période.

La visite se déroulait dans un climat très tendu. Depuis plusieurs semaines, les manifestations s’intensifient dans le pays. La vieille de la visite, les manifestants avaient apporté une pétition au parlement, signée par plus de 100 000 personnes. Cette pétition exige une réforme de la constitution en profondeur. Si les revendications de l’instauration d’une république n’étaient pas encore prioritaires, seule la réforme de la constitution était demandée, les choses ont rapidement changé. Le parlement a décidé de reporter à plus tard la demande de révision de la constitution, propulsant sur les réseaux sociaux le hashtag de mécontentement #RepublicOfThailand. Pour que le voyage du roi dans son pays se déroule sans heurts, les forces de l’ordre avaient précautionneusement dissipé les manifestants amassés devant le Palais royal.

Lire aussi : Le roi de Thaïlande rhabille le Bouddha d’émeraude pour la saison des pluies

Source : Andrew MacGregor Marshall, Royal Office

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr