La princesse Soamsawali née pour servir la monarchie a fêté son 63e anniversaire avec sa fille unique

Ce 13 juillet 2020, la princesse Soamsawali de Thaïlande a fêté ses 63 ans. La première épouse du roi de Thaïlande, qui connait de graves problèmes de santé, a affiché son grand sourire habituel lors de cet événement auquel peu de monde a participé. Toujours présente quand il le faut, respectant le protocole et honorant la monarchie, l’ex-femme du roi Maha Vajiralongkorn fait toujours son maximum pour se montrer présente, malgré la difficulté de se déplacer dans son fauteuil motorisé.

La princesse Bajrakitiyhaba apporte un cadeau à sa mère, la princesse Soamsawali comme ici en 2018 avant ses problèmes de santé (Photo : Facebook/Soamsawali)

Lire aussi : La secte militaire du roi de Thaïlande : l’enfer de l’hôtel de Bavière où Maha Vajiralongkorn vit avec son harem

L’anniversaire de l’ex-femme du roi de Thaïlande

La fille de la princesse Soamsawali a fêté l’anniversaire de sa maman. Comme le veut la tradition du punya, la princesse Bajrakitiyabha a aidé sa mère à accomplir le rituel du mérite, qui consiste à libérer des poissons dans l’eau pour son anniversaire. La princesse Soamsawali, qui se montre discrète et affiche à peine sa silhouette sur les photos, souhaite ne pas trop se montrer depuis qu’elle a été victime de deux AVC la privant de sa mobilité.

La princesse Bajrakitiyabha libère un poisson à l’occasion de l’anniversaire de sa mère (que l’on devinee à côté d’elle dans le fauteuil motorisé beige) (Photo : Facebook/Soamsawali)

Lire aussi : Photo de famille du 87e anniversaire de la reine-mère Sirkit de Thaïlande

La vie arrangée et sacrifiée de la princesse Soamsawali de Thaïlande

La princesse Soamsawali est née le 13 juillet 1957. Elle est la fille d’Adulakit Kitiyakara, un juge très influent de Chiang Mai et membre du conseil privé de la famille royale. La famille Kitiyakara est une famille princière thaïlandaise descendant d’une branche cadette de la famille royale Chakri. Sept ans avant la naissance de la princesse Soamsawali, sa tante (sœur de son père), était devenue la reine Sirikit de Thaïlande en épousant le roi Bhumibol.

La princess Bajrakitiyabha nourrit du bétail pour l’anniversaire de sa mère, dont on aperçoit les jambes et les mains (Photo : Facebook/Soamsawali)

À 19 ans, la princesse Soamsawali ne peut échapper au mariage arrangé par son père et sa tante, la reine Sirikit. Elle allait devoir épouser son cousin germain, le prince héritier Maha Vajiralongkorn, seul fils du roi Bhumibol. Acceptant sa condition au service de la Couronne, Soamsawali s’imagine devenir reine de Thaïlande. Un an après son mariage, elle donne naissance à un premier enfant, une fille, la princesse Bajrakitiyabha.

Lire aussi : La princesse Chulabhorn admise à l’hôpital après une perte de sensation au bras droit

Malgré son divorce, Soamsawali est toujours conviée à la cour de Thaïlande

Le prince héritier montre très peu d’intérêt envers son épouse et ils vivent séparément. Maha Vajiralongkorn commence alors à vivre selon ses mœurs particulières. Dans les années 70, le prince héritier tombe amoureux d’une actrice, qui lui donnera 5 enfants. Malgré l’affront, la princesse Soamsawali refuse le divorce, prête à assumer son rôle jusqu’au bout. En 1993, le divorce est finalement prononcé, le prince héritier ayant blâmé son épouse pour avoir fait échouer leur mariage. Ne pouvant se défendre contre les accusations, au risque d’être accusée de lèse-majesté, elle accepte d’endosser les torts afin que le divorce soit prononcé. Malgré cette séparation compliquée, son héritage familial et sa position particulière au sein de la famille feront que Soamsawali continuera à vivre à la cour. Elle recevra à son divorce le titre de Princesse mère du premier petit-enfant du Roi. Un titre qu’elle utilise toujours aujourd’hui.

Photo officielle de la princesse Soamsavali, Princesse mère du premier petit-enfant du Roi, prise en 2010 (Photo : WikiCommons)

La princesse Soamsawali fait partie des membres importants de la cour de Thaïlande et participe à de nombreux événements et engagements officiels. Elle était présente lors de la cérémonie de couronnement du roi Maha Vajiralongkorn en 2019. Elle a également reçu le titre de princesse Suddhanarinatha l’année dernière, à l’occasion du couronnement de son ex-époux.

À l’occasion de son couronnement, le roi Maha Vajiralonkgorn a accordé le nouveau titre de princesse Suddhanarinatha à son ex-épouse (Photo : Instagram/princess.soamsawali.907th)

Malheureusement, l’année dernière, elle a été victime de deux attaques cérébrales. Elle ne peut plus se déplacer qu’en fauteuil roulant et ses aptitudes physiques sont altérées. Elle peut compter sur sa fille, la princesse Bajrakitiyabha, pour continuer à l’emmener à divers événements. La princesse Bajrakitiyabha, juriste de formation, travaille comme diplomate thaïlandaise.

Lire aussi : La reine-mère de Thaïlande sort de l’hôpital, 5 jours avant ses 87 ans

Les autres épouses du roi Maha Vajiralongkorn

Maha Vajiralongkorn de son côté, a pu épouser en 1994 son actrice après son divorce avec Soamsawali. Seulement deux ans plus tard, sa deuxième épouse, avec qui il avait eu 5 enfants, a fui pour le Royaume-Uni, se sentant menacée, accusée d’adultère. Maha Vajiralongkorn a kidnappé leur première fille et l’a rapatriée en Thaïlande. Elle sera la seule des 5 enfants de cette union à avoir une position royale. Les 4 autres enfants ont été répudiés et ont perdu leurs titres, tout comme la seconde épouse.

Maha Vajiralongkorn se mariera une troisième fois en 2013. Avec sa troisième épouse, il aura son seul fils légitime, Dipangkorn Rasmijoti, actuellement considéré comme le prince héritier. Il divorcera au bout de 13 ans de mariage avec sa troisième épouse, la famille de celle-ci étant mêlée à une affaire de corruption. Il la payera 5 millions de dollars pour qu’elle accepte de se séparer de leur fils.

En mai 2019, Maha Vajiralongkorn, devenu le roi sous le nom de Rama X, épouse sa quatrième femme, qui sera la seule de ses épouses à devenir reine de Thaïlande. La reine Suthida est une ancienne hôtesse de l’air ayant rejoint son harem et ayant atteint la première position de favorite. Aujourd’hui, le roi de Thaïlande qui vit en Allemagne, vit déjà séparé de la reine Suthida, qui elle vit en Suisse. La princesse Soamsawali est la seule des ex-épouses du roi à vivre au palais et à être dans les bonnes grâces, grâce à son titre. Les deux autres ex-épouses ayant choisi de vivre à l’étranger, notamment pour des raisons de sécurité.

Photo officielle publiée pour l’anniversaire des 63 ans de la princesse Soamsawali (Photo : Facebook/Soamsawali)

Source : Soamsawali

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.