Juan Carlos a reçu 1,9 million $ du roi de Bahreïn dans une valise

Après les 100 millions de dollars que le roi émérite Juan Carlos aurait reçus en cadeau « de frère » de la part l’ancien roi Abdallah d’Arabie saoudite, la justice suisse aurait maintenant entendu parler d’une valise d’1,9 million de dollars que l’ancien chef d’État aurait reçue de la par du roi de Bahreïn, Hamed ben Isa al Khalifa. El País révèle qu’une fois de plus, la somme a été envoyée sur le compte en banque suisse de la fondation panaméenne Lucum, appartenant au roi Juan Carlos.

Le roi Juan Carlos a reçu une valise d’argent du roi Hamed de Bahreïn. Ici, avec le prince héritier Salman ben Hamed, fils du roi du Bahrein, en 2015 (Photo : Getty)

Lire aussi : Juan Carlos a reçu un « don gratuit » de 100 millions $ de la part de son « frère »

Après les 100 millions du roi Abdallah, la justice suisse s’interroge sur le million du roi Hamed

Depuis quelques mois, la justice suisse enquête sur la provenance des fonds envoyés sur un compte en banque privée Maribaud appartenant à une fondation du roi Juan Carlos. Suite à la divulgation de différents mouvements suspects, le roi Felipe a immédiatement réagi, faisant savoir qu’il ne souhait pas recevoir d’héritage de son père. Il faut dire que le roi Juan Carlos est empêtré dans différentes affaires, qui ont commencé il y a quelques années avec le scandale Noos qui a fait plonger son beau-fils, aujourd’hui incarcéré pour trafic d’influence et détournement de fonds publics. La justice suisse soupçonne l’ancien roi espagnol d’avoir blanchi de l’argent et d’avoir reçu des sommes importantes en échange de services rendus. L’affaire semble inextricable, d’autant plus que l’ancienne maitresse de Juan Carlos, Corinna Larsen, ex-princesse zu Sayn-Wittgenstein-Sayn, y va également de ses déclarations, ayant vraisemblablement servi d’intermédiaire.

Le roi Abdallah a offert 100 millions de dollars à son « frère » Juan Carlos (Crédits : AFP)

Lire aussi : Felipe VI renonce à l’héritage de Juan Carlos et lui retire sa dotation

Le roi Juan Carlos a reçu l’argent du roi de Bahreïn dans une valise

À présent, le procureur suisse Bertossa a enregistré les déclarations du conseiller financier Artur Fasana, en charge de géré les comptes du roi. Il ne s’agit plus uniquement de s’intéresser à la provenance des 100 millions reçus de la part de l’ancien roi d’Arabie saoudite mais de connaitre la raison pour laquelle le roi Juan Carlos aurait été le bénéficiaire d’un montant, nettement moins généreux mais tout de même conséquent, de très exactement 1 895 250 $, le 7 avril 2010, de la part du roi de Bahreïn, Hamad bin Isa al Khalifa.

Bahreïn, pays situé entre l’Arabie saoudite et le Qatar, dont la capitale est Manama, « est un petit territoire de 712 kilomètres carrés et d’environ 1,2 million d’habitants dont le revenu par habitant est le double de celui de l’Espagne », écrit le journal El País. « Le roi émérite s’est rendu à Bahreïn en 2014 avec trois ministres du gouvernement espagnol et une délégation de 15 hommes d’affaires lors d’une tournée dans les six pays du soi-disant Conseil de coopération du Golfe. L’objectif était de rechercher des investissements et des contrats pour l’Espagne. » Les archives permettent de se souvenir que Juan Carlos a également assisté au Grand Prix de Formule 1 de Gulf Air Bahreïn et y a rencontré le roi Hamad bin Isa al Khalifa, en 2016.

Lire aussi : L’héritage familial auquel la reine Sofía a renoncé en Grèce

Le journal El País s’est procuré les comptes-rendus des interrogatoires du procureur, qui a interrogé le conseiller financier : « Quelles sont les raisons pour lesquelles Juan Carlos I a reçu 1,9 million de dollars le 7 avril 2010 du Sultan de Bahreïn ? », a demandé Bertossa. La réponse du gestionnaire financier : « Juan Carlos Ier est une personne appréciée dans les pays du Golfe. Je revenais d’Abu Dhabi et suis venu chez moi à Genève. Il voulait déjeuner avec moi. Il m’a dit qu’il avait reçu 1,9 million du sultan de Bahreïn, qui lui avait offert cet argent. J’ai rédigé un rapport de visite [procédure bancaire pour justifier les revenus d’un client] et j’ai demandé à la banque si je pouvais remettre l’argent. Ils ont dit oui. » Fasana a expliqué dans sa déclaration au tribunal que le roi émérite est venu chez lui avec une valise qui contenait l’argent.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr