Mohammed VI a décidé de ne plus fêter son anniversaire

Le roi Mohammed VI fêtera ses 56 ans le 21 août prochain. Sauf que le roi a décidé de célébrer son anniversaire en privé. D’habitude, une cérémonie officielle est organisée et rendue public. Sans donner plus de raisons, le Palais a annoncé cette décision dans un communiqué.

Le roi du Maroc n’organisera pas de fête publique pour ses 56 ans

D’habitude, l’anniversaire du souverain marocain coïncide avec la Fête de la jeunesse. Par exemple, lors du règne d’Hassan II, on célébrait cette fête le jour de l’anniversaire du roi, à savoir le 8 juillet. Cette décision a lieu quelques jours après la Fête du trône, qui avait eu lieu les 30 et 31 juillet dernier. Cette année, la Fête du trône était un peu particulière puisqu’elle marquait les 20 ans de règne de Mohammed VI. Ce jour-là, il avait déjà été annoncé que l’anniversaire du roi se déroulerait « sans célébration supplémentaire » et que le souverain aurait seulement droit à une « commémoration normale ».

Embed from Getty Images

Le communiqué du Palais ne donne aucun détail

Les années précédentes, le roi avait fêté son anniversaire avec faste. Par exemple, pour ses 54 ans, en 2017, le roi du Maroc avait organisé une réception dans la ville de M’diq, au nord du pays. De nombreux représentants politiques et hauts dignitaires du pays y avaient été conviés. La plupart des fêtes du calendrier marocain sont célébrées avec des réceptions, des discours royaux ou des grands banquets rituels, ponctuant ainsi la vie monarchique du pays.

« Le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce que S.M. le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a donné l’ordre de ne plus organiser, à partir de cette année, la cérémonie officielle de célébration de l’anniversaire du Souverain au Palais Royal, qui a lieu le 21 août de chaque année », voici ce qu’annonce le communiqué du Palais. Aucune raison officielle n’a été donnée. Rappelons que le roi vit des moments privés un peu compliqués. Récemment, nous avons appris que Mohammed VI divorçait de sa femme, Lalla Salma.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr