Mohammed VI invité en Israël après un appel téléphonique de Noël avec Netanyahu

Le roi Mohammed VI s’est entretenu par téléphone avec le Premier ministre israélien ce 25 décembre 2020. Le roi du Maroc a accepté d’entamer des relations diplomatiques avec Israël, bien que sa position quant à la création de deux États distincts n’a pas changé. Une délégation marocaine se rendra dans le pays prochainement. Le roi Mohammed VI a lui aussi été invité à s’y rendre.

Lire aussi : Le prince rouge remercie son cousin Mohammed VI pour son sens de la famille

Le roi du Maroc parle au téléphone avec le Premier ministre israélien

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a révélé dans une vidéo postée sur Twitter ce 26 décembre 2020, qu’il avait eu une conversation la veille, avec le roi Mohammed VI. Durant cette conversation téléphonique, qualifiée par le Premier ministre de « chaleureuse et amicale », le roi Mohammed VI s’est tout de même montré inflexible quant à sa position sur la création d’un État palestinien.

Il s’agissait du premier contact entre les représentants des autorités des deux pays depuis que le Maroc a rétabli des relations diplomatiques avec Israël, un peu plus tôt dans le pays. Cela faisait plus de 20 ans que les deux pays avaient mis fin à leurs relations diplomatiques. « De plus, les processus et mécanismes de mise en œuvre des accords ont été déterminés », a déclaré le bureau du Premier ministre, comme l’a rapporté le Times of Israel. Afin de finaliser ces accords diplomatiques, des délégations vont travailler dans les deux pays respectifs durant les semaines à venir. Benjamin Netanyahu en a profité pour inviter le roi du Maroc à visiter Israël. Le roi Mohammed a tenu à rappeler par téléphone que le royaume chérifien accorde une grande importance à la communauté juive qui vit sur son territoire.

Le roi du Maroc s’est montré inflexible sur sa position concernant la création d’un État palestinien (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Le roi de Bahreïn reconnait Israël

Mohammed VI invité en Israël

Le Maroc a accueilli une délégation israélienne pour la première fois mardi. En échange, début de la semaine prochaine, c’est une délégation marocaine qui se rendra en Israël. Des plans sont déjà en cours concernant l’ouverture de lignes commerciales directes entre le Maroc et Israël.

Pour rappel, le 22 décembre dernier, un accord trilatéral entre le Maroc, Israël et les États-Unis a été signé en présence du roi Mohammed VI. Le Maroc a accepté de normaliser ses relations avec Israël, suite aux négociations avec les États-Unis, qui en échange ont promis de reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Le Maroc devient donc le troisième pays à reconnaitre Israël cette année après Bahreïn et les Émirats arabes unis. Environ 700 000 juifs d’origine marocaine vivent en Israël. Aujourd’hui, encore environ 3000 juifs vivent au Maroc, principalement à Casablanca. Depuis le 15e siècle de nombreux juifs espagnols avaient trouver refuge au Maroc. Avant la création de l’État d’Israël en 1948, le Maroc comptait encore plus de 250 000 juifs.

Lire aussi : Quand le président israélien ne reconnait pas le roi Philippe de Belgique

Source : Reuters

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr