Le roi du Cambodge et sa mère retournent en Chine pour leurs contrôles médicaux

Le roi Norodom Sihamoni, 67 ans, et la reine mère Norodom Monineath Sihanouk, 84 ans, sont arrivés en Chine ce mardi 6 octobre. Le roi du Cambodge et sa mère, se rendent à présent deux fois par an en Chine, pour suivre leur bilan de santé et différents examens médicaux. Le souverain a annoncé son départ dans une simple lettre, envoyée à son gouvernement, le lundi matin.

Le roi Norodom Sihamoni et la reine mère Norodom Minineath Sihanouk dite “Monique du Cambodge” saluent les représentants des autorités avant de quitter le pays (Photo : KT/Khem Sovannara)

Lire aussi : Le roi de Cambodge reçoit la visite d’un conseiller d’État chinois à Pékin

Nouveau contrôle médical pour le roi Norodom Sihamoni et la reine mère Monique

Le roi Norodom Sihamoni a remis les clés du royaume du Cambodge au président du Sénat, Say Chhum, durant son absence. Le Roi et sa mère ont ensuite pris l’avion. Ils ont été photographiés en train de saluer le Premier ministre Hun Sen, le président du Sénat, Say Chhum, le président de l’Assemblée nationale Heng Samrin et d’autres membres de la famille royale du Cambodge, alors qu’ils embarquaient pour Pékin.

Le roi du Cambodge et sa mère arrivent en Chine (Photo : Facebook)

Hun Sen et Heng Samrin ont écrit sur leurs pages Faceboo qu’ils souhaitaient au Roi « force, sagesse, bonne santé et longue vie », comme le rapporte Khmer Times. La dernière visite du roi Norodom Sihamoni en Chine date d’avril dernier. Son départ avait provoqué une polémique, car elle a eu lieu en plein pendant la crise du coronavirus. Plusieurs lois importantes pour gérer la crise sanitaire nécessitaient la signature du Roi, notamment celle pour déclarer l’État d’urgence.

Lire aussi : Le gros gâteau d’anniversaire pour les 84 ans de la reine mère du Cambodge

Le roi du Cambodge devrait être absent plus d’un mois

Oum Daravuth, conseiller du secrétariat de la reine mère, a déclaré que les visites en Chine correspondaient à des examens médicaux qui doivent avoir lieu tous les six mois. « Le Roi pourrait rester en Chine pendant un mois à cinq semaines si son état de santé est normal », indique Oum Daravuth. « Le roi n’a pas l’intention de rencontrer les dirigeants chinois ». Lors de sa dernière visite, le roi Norodom Sihamoni avait reçu en audience un conseiller d’État chinois, représentant le président. La crise sanitaire, qui était pourtant déjà critique à l’époque, se prise au sérieux cette fois-ci. « Même les fonctionnaires qui escortent le roi seront également mis en quarantaine de 14 jours dans la résidence royale », affirme le conseiller.

Lire aussi : Le roi du Cambodge quitte son pays en pleine crise du coronavirus pour un examen médical en Chine

Sources : Khmer Times, Facebook

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr