Le roi Philippe assiste à l’inauguration de l’exposition « Miradas de Mujeres » d’Isabelle de Borchgrave

Ce jeudi 13 octobre, le roi Philippe était attendu aux Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles afin d’assister à l’inauguration de l’exposition « Miradas de Mujeres ».
Cette dernière met en exergue le regard que porte l’artiste belge Isabelle de Borchgrave sur l’artiste mexicaine Frida Kahlo.

Lire aussi : Le roi Philippe imprime lui-même une page de la Bible en visite au musée Gutenberg à Mayence

Une exposition aux couleurs du Mexique

C’est en compagnie d’Isabelle de Borchgrave que le roi Philippe a parcouru le « patio » où a été installée l’exposition consacrée à Frida Kahlo. Le souverain a ainsi pu déambuler dans la célèbre « Casa Azul », la maison bleue, où a vécu l’artiste, et découvrir le salon, l’atelier, la cuisine ou encore le jardin de Frida Kahlo.

À la fin de l’exposition, le roi Philippe a également pu admirer une « ofrenda », un autel réalisé à l’occasion de la fête des morts au Mexique, « El Dia de Los Muertos », et regroupant les photos et objets personnels des défunts. Pour cette exposition, pas moins de 3 ans et de 4 kilomètres de papier et carton peints à la main ont été nécessaires à l’artiste belge Isabelle de Borchgrave pour plonger les visiteurs dans l’univers coloré et intime de Frida Kahlo.

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde en Rhénanie-Palatinat : croisière sur le Rhin et visite de la forteresse d’Ehrenbreitstein

« Miradas de Mujeres », un regard de femmes

« Miradas de Mujeres est une exposition qui met en exergue le regard de l’artiste Isabelle de Borchgrave sur Frida Kahlo. Miradas de Mujeres met à l’honneur un dialogue entre deux femmes qui ne se sont jamais rencontrées – la première étant née peu de temps avant le décès de la seconde-, mais qui pourtant partagent l’une et l’autre l’amour du tissu, des motifs et des couleurs ; un regard de femme sur ce que représente le rôle de l’artiste dans la société. »

Cette description, que l’on peut lire sur le site des Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles et qui a été reprise par le Palais Royal dans son communiqué, exprime à la perfection la volonté d’Isabelle de Borchgrave de mettre en lumière Frida Kahlo en se focalisant davantage sur les couleurs et la joie de vivre de l’artiste, préférant ainsi oublier les drames qui ont jalonné sa vie.

« Bien sûr, Frida a eu une vie tourmentée à cause de la paralysie infantile et du terrible accident dont elle a été victime, mais je ne parle pas de ça. Je me focalise sur son côté amusant, coloré et joyeux, parce qu’elle aimait la vie, l’amour et la bonne compagnie. Elle s’habillait, se maquillait, portait des parures. On explore rarement cette facette d’elle dans une expo », a expliqué Isabelle de Borchgrave, dont les propos ont été repris par le média belge Marie Claire.

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde découvrent l’exposition dédiée au roi Baudouin au Palais royal

L’idée de cette exposition lui est venue alors qu’elle travaillait sur un projet consacré à la célèbre artiste mexicaine. « Je devais participer à une exposition de photos anciennes sur Frida Kahlo en réalisant neuf robes en papier noir et blanc. Le projet a été abandonné par le commanditaire. J’ai peint une première écharpe colorée sur l’une des tenues prévues et l’idée a commencé à germer. Michel Draguet, directeur général des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique est venu à la maison et m’a fait une proposition », explique-t-elle dans L’Eventail.

Pour mener à bien son projet, l’artiste s’est rendue au Mexique et a visité la « Casa Azul », la résidence de Frida Kahlo et de son époux Diego Riviera, ayant même « été autorisée à fouiller dans tous les tiroirs », comme l’a rapporté Marie Claire.
Isabelle de Borchgrave partage avec Frida Kahlo la même passion pour les couleurs, les tissus et les motifs.

Cette visite du roi Philippe fait écho à celle de la reine Maxima des Pays-Bas, qui a inauguré l’exposition « Viva la Frida ! – Life and arts of Frida Kahlo » le 7 octobre 2021 à Assen au Drents Museum. En 2009, Mathilde de Belgique avait visité une précédente exposition de l’artiste sur le thème de la Renaissance et des Médicis.

Avatar photo
Isaure Dovilliers

Isaure Dovilliers est passionnée des familles royales, du Gotha et des têtes couronnées depuis son enfance. Isaure contribue à apporter l'actualité des royautés du monde entier sur Histoires Royales;