Le roi Philippe va se rendre auprès des militaires belges en Roumanie

L’agenda du roi Philippe se remplit de voyages à l’étranger. Le 17 juin, le roi des Belges se rendra en Roumanie pour rencontrer les soldats déployés par l’OTAN. Le roi Philippe est le premier monarque européen à se déplacer dans l’Europe de l’Est depuis l’offensive russe.

Lire aussi : Le roi Philippe se rend à l’État-major de la Défense en raison de la situation en Ukraine

Le roi des Belges rencontrera les militaires déployés en Roumanie

Après le voyage tant attendu des souverains belges au Congo, le roi Philippe prendra la direction de la Roumanie pour une visite d’une journée. Le 17 juin, le roi Philippe arrivera à midi en Roumanie où il sera accueilli par le président Klaus Iohannis. Après les traditionnels accueils militaires, le roi des Belges partagera un déjeuner avec des militaires belges puis il visitera le détachement belge.

Le roi Philippe fera la tour des installations du détachement situé à Constanta sur les rives de la mer Noire. Les militaires présents sur place font partie des effectifs déployés par l’OTAN suite à la guerre en Ukraine. Il assistera notamment à une démonstration de véhicules militaires et ira à la rencontre des militaires.

Le roi Philippe lors de la célébration des 75 ans de la Marine belge, il y a deux semaines (Photo : F. Andrieu/Agencepeps/Isopix/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le roi Philippe célèbre les 75 ans de la Marine belge à Anvers

Il y a quelques semaines, le roi Willem-Alexander des Pays-Bas avait rendu une visite aux hommes de la Brigade aéromobile de l’Armée royale néerlandaise à Schaarsbergen, avant que l’unité soit envoyée en Roumanie, où l’OTAN souhaite déployer une présence renforcée suite à la menace russe.

La présence avancée renforcée de l’OTAN (eFP – enhanced Forward Presence) permet de déployer des contingents militaires dans certains pays, de façon non permanente, dans le but de renforcer une posture de défense par une position dissuasive, mais non agressive. « En tant qu’allié fiable et dévoué, la Belgique apporte également une contribution importante », explique la Défense belge. Lors du sommet de l’OTAN qui s’est tenu à Bruxelles le 24 mars 2022, il a été décidé de créer quatre nouveaux groupements tactiques multinationaux en Bulgarie, Hongrie, Roumanie et Slovaquie. Cela porte à huit le nombre total de groupements tactiques multinationaux. Ceux-ci couvrent l’ensemble du flanc oriental de l’OTAN, de la mer Baltique au nord à la mer Noire au sud.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr