Le roi Philippe et la reine Mathilde au pavillon belge de l’Expo universelle avec l’émir de Dubaï

Le roi Philippe et la reine Mathilde achèvent leur séjour au Moyen-Orient par une visite au pavillon belge de l’Expo 2020. Ce 5 février, les souverains belges ont rencontré l’émir de Dubaï, qui les a guidés dans les lieux.

Lire aussi : La reine Mathilde essaie le masque des Bédouines lors d’un repas traditionnel dans le désert à Oman

Le roi et la reine des Belges découvrent l’Arche verte de l’Expo 2020

Le roi Philippe et la reine Mathilde terminent leur séjour au Moyen-Orient ce 5 février. Le roi et la reine des Belges ont pris la direction du sultanat d’Oman le 2 février. Après trois jours au Sultanat, le roi Philippe et la reine Mathilde ont rejoint les Émirats arabes unis. Arrivés hier dans la capitale, Abu Dhabi, ils ont été accueillis par le prince Saif ben Zayed Al-Nahyane, le demi-frère de l’émir, également ministre de l’Intérieur.

Le roi Philippe et la reine Mathilde visitent le pavillon de la Belgique à l’Expo universelle de Dubaï (Photo : Abacapress)

L’Exposition universelle 2020, organisée en 2021-2022 suite à la pandémie mondiale, consacre tour à tour une journée à chacun des pays participants. Lors de ces journées, les chefs d’État ou leurs représentants sont conviés à se rendre à Dubaï pour visiter leur pavillon national. Le 5 février, c’est la Belgique qui est mise à l’honneur à Dubaï.

La reine Mathilde reçoit un exemplaire de l’autobiographie de l’émir de Dubaï « Mon histoire » (Photo : Abacapress)

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont découvert l’Arche verte, le pavillon de la Belgique conçu par Assar Architects et Vincent Callebaut. Cet espace de 500 m2 se veut être un exemple d’architecture durable. Le site officiel de l’Expo explique que le pavillon met en lumière « le savoir-faire industriel, technologique et scientifique de la Belgique » et qu’il « incarne la « belgitude », l’âme belge qui mêle le romantisme artistique latin à la précision technique industrielle anglo-saxonne ».

Lors de cette visite, le roi Philippe et la reine Mathilde étaient accompagnés de la ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, du ministre de l’Économie et de l’Emploi, Pierre-Yves Darmagne, et de la ministre de l’Énergie, Tinne Van der Straten. Pour cette dernière journée au Moyen-Orient, la reine Mathilde avait choisi une tenue totalement belge, une fois de plus, mettant à l’honneur le créateur Natan et la chapelière Fabienne Delvigne.

Le roi Philippe, le cheikh Mohammed ben Rachid Al-Maktoum et la reine Mathilde se remémorent des souvenirs (Photo : Abacapress)

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont retrouvé le souverain dubaïote, le cheikh Mohammed ben Rachid Al-Maktoum. Récemment, l’émir de Dubaï a fait la une de la presse pour son divorce le plus cher de l’histoire, conclu au Royaume-Uni. L’émir de Dubaï avait prévu un cadre souvenir, composé de photos prises lors de leurs précédentes rencontres. L’émir a également offert un exemplaire de son autobiographie « Mon histoire » à la reine Mathilde.

Le cheikh Mohammed ben Rachid Al-Maktoum est le souverain de Dubaï, l’un des sept émirats qui composent les Émirats arabes unis. Au niveau national, l’émir de Dubaï assure aussi le rôle de Premier ministre. C’est le souverain de l’émirat de la capitale, Abu Dhabi, qui assure le rôle de président.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr