La célèbre rose de la famille princière de Lippe transformée en logo (trop) abstrait

La rose de Lippe, symbole héraldique d’une très ancienne famille, est devenue une véritable marque. Symbole identitaire de toute une région, la rose rouge est présente sur les armoiries de l’ancienne famille princière de Lippe depuis des siècles, est encore visible sur le blason de l’actuel Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La rose de Lippe a même figuré sur l’étendard de l’ancienne reine Beatrix des Pays-Bas. Polémique à Detmold, l’arrondissement de Lippe a modifié son logo, réduisant la célèbre rose de Lippe à quelques traits rouges et jaunes.

La rose de Lippe disparait du logo du district de Lippe (Image : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Le roi Philippe fait changer les armoiries royales de Belgique, une première en 100 ans

La rose de Lippe devenue méconnaissable

« Pratiquement aucune autre région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie possède un symbole d’identité tel que celui du district de Lippe », écrit le Westfalen-Blat. En effet, la rose de Lippe est tout un symbole. Elle possède sa propre page Wikipédia, elle se retrouve sur d’innombrables logos des administrations de la région et a même le droit de figurer sur les armoiries du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Les armoiries représentent l’eau qui coule (pour l’ancienne région du Rhin), le cheval cabré de Saxe (pour la Westphalie) et la rose rouge (pour Lippe).

Les armoiries du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Image : Wikimedia Commons)

La rose de Lippe est utilisé dans les logos de certains restaurants, imprimés sur des tasses à souvenir, des magnets ou incrusté comme motif sur différents mobiliers urbains du district. Mais aujourd’hui, le district de Lippe met fin à une représentation plusieurs fois séculaires. L nouveau logo du district de Lippe (Kreis Lippe) représente une version stylisée de la rose, qui n’est plus reconnaissable.

Il y a 15 ans, Friedel Heuwinkel, administrateur du district de Lippe entre 1999 et 2015, avait déjà modifié le logo, choisissant une version plus moderne de la représentation de la rose. L’initiative du politicien CDU (union chrétienne-démocrate) avait déjà attiré son lot de critiques car la rose semblait plus à un coquelicot. Son successeur, Axel Lehmann du parti SPD (social-démocrate), a par contre provoqué des indignations en dévoilant le nouveau logo du district.

La rose de Lippe, le logo du district modifié il y a 15 ans, et le logo du district actuel (Photos : Wikimedia Commons, Kreis Logo)

Le changement de logo fait l’objet de débats avec l’opposition, au dernier conseil du district, ce qui a étonné la radio locale, habituée à entendre ces derniers temps des débats sur la gestion de la crise sanitaire. Une pétition a été lancée en ligne pour demander à l’administrateur de revenir à l’ancien logo. La pétition a déjà récolté plus de 1600 votes, dont 1500 proviennent d’habitants du district. La pétition doit atteindre les 2600 signatures nécessaires pour qu’elle soit envoyée à l’administrateur du district.

Lire aussi : La bourgade de Battenberg pour un prince répudié : l’origine des Mountbatten

La rose de Lippe jusqu’aux Pays-Bas

Sous la pétition, les signataires ont justifié leur revendication en faisant part de leur mécontentement : « L’ancienne rose Lippe est un symbole, clairement reconnaissable comme une rose, qui unit, crée une identité et est esthétique. Le nouveau symbole n’est plus reconnaissable comme une rose et, excusez-moi de lire comme ça – il est “laid”. Je ne veux pas m’identifier à ça ! ». Ou encore : « Ma famille vit à Lippe et ma grand-mère et le reste de la famille sont tous consternés par le nouveau logo. »

La rose de Lippe est présente sur l’étendard royal de l’ancienne reine Beatrix des Pays-Bas (Image : Wikimedia Commons)

La rose de Lippe est présente sur les armoiries de la famille des nobles seigneurs de Lippe depuis le 12e siècle. Au fil des siècles, les seigneurs sont devenus des comtes puis des princes, au 18e siècle. Jamais la rose n’a disparu, y compris dans les différentes branches cadettes. La famille de Schaumbourg-Lippe utilise aussi la rose, ainsi que la branche des Lippe-Biesterfeld dont le membre le plus connu est le prince Bernhard, qui est devenu prince consort des Pays-Bas, en épousant la reine Julianna. La reine Beatrix, fille de Bernhard et Julianna, a utilisé la rose de Lippe dans ses armoiries, étant elle aussi princesse de Lippe-Biesterfeld, le titre étant devenu un titre nobiliaire néerlandais.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr