Les royautés allemandes se retrouvent à l’ouverture du Festival de Salzbourg

Le Festival de Salzbourg a donné sa première représentation en 1920. Il y a plus de 100 ans que ce festival d’opéra attire des milliers de mélomane. Samedi dernier, à l’occasion du lancement du festival 2021, plusieurs royautés allemandes avaient réservé leurs tickets. Parmi ces personnalités, on a pu remarquer la présence de la princesse Gloria de Tour et Taxis et de quelques membres de la famille royale de Bavière.

Lire aussi : Gloria von Thurn und Taxis au chevet du frère de Benoît XVI

La Tosca de Puccini qui ne convainc pas à l’ouverture du Festival de Salzbourg

Le Festival de Salzbourg a débuté ce 21 août 2021, présentant une version de la Tosca de Puccini au Grosses Festspielhaus. La tête d’affiche était Anna Netrebko, dans le rôle de Floria Tosca sur une mise en scène de Michael Sturminger et une direction musicale de Marco Armiliato. Une performance sévèrement critiquée par le magazine Diapason qui parle de «soirée de l’ennui» et de «sempiternels problèmes de justesse». Le magazine lyrique Forum de l’Opéra, parle d’une «émotion diluée», due à l’extrême lenteur voulue, et ce malgré une entrée violente et magistrale, durant laquelle les spectateurs assistent à une fusillade par une bande de terroristes armés.

Une adaptation de la Tosca de Puccini était proposée pour l’inauguration du Festival de Salzbourg (Photo : SF / Marco Borrelli)

Le Festival de Salzbourg est l’un des plus prestigieux du genre comme le rapporte Claude Jottran pour le Forum de l’Opéra. «Nulle part ailleurs en Europe, me semble-t-il, l’opéra n’est resté autant qu’ici associé à l’idée d’un privilège de classe assumé, bien visible et même revendiqué». Le journaliste rapporte que «de somptueuses limousines débarquent les spectateurs devant les portes». Nul doute que certaines des royautés allemandes faisaient partie de ces prestigieux invités décrits par le journaliste.

Lire aussi : La reine Sonja assiste au concert des solistes de son concours de musique

François de Bavière et Gloria de Tour et Taxis au Festival de Salzbourg

«On se montre, il est de bon ton de boire le sekt sur l’esplanade en attendant le début du spectacle, on se fait photographier – si l’on est un peu célèbre – par les paparazzi locaux», continue le journaliste. Parmi ces royautés photographiées, il y avait la truculente princesse Gloria de Tour et Taxis, qui portait un imposant collier en or représentant une chaine à maillons surdimensionnés. Elle était accompagnée de la journaliste et héritière Alessandra Borghese.

Embed from Getty Images

La princesse Elisabeth de Saxe-Weimar était suivie par le prince Léopold et la princesse Ursula de Bavière. Le prince Léopold, descendant de Louis 1e de Bavière, de l’empereur François-Joseph d’Autriche et de Sissi, est un ancien pilote automobile mieux connu comme «Poldi». Son épouse, la princesse Ursula est surnommée «Uschi».

Embed from Getty Images Embed from Getty Images

Le duc François de Bavière, 88 ans, actuel chef de la maison de Wittelsbach a été photographiée avec la princesse Ursula, épouse de son cousin Léopold. Le duc François est arrivé avec son compagnon, Thomas Greinswald. Il y a quelques semaines, pour la toute première fois de l’histoire, le chef d’une famille royale a assumé son homosexualité en acceptant de réaliser des portraits officiels à côté de son compagnon.

Embed from Getty Images

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr