La santé du roi du Bouganda inquiète à son 66e anniversaire

Le 13 avril 2021, le roi Mutebi II du Bouganda fêtait son 66e anniversaire. Le Kabaka est apparu en petite forme, derrière sa visière de protection, ce qui n’a pas échappé à la population, qui depuis quelques heures partage des photos et des vidéos inquiétantes du fils de Muteesa II.

L’état de santé du Kabaka Mutebi II lors de sa fête d’anniversaire a inquiété la population (Photo : capture Facebook)

Lire aussi : La princesse Marie de Danemark débute son voyage humanitaire en Ouganda pour DanChurchAid

Ronald Mutebi II a fêté son anniversaire

Ronald Muwenda Mutebi est né le 13 avril 1955. Son père, Muteesi II fut le dernier roi du Bouganda, en tant que pays indépendant, puis premier président de la République d’Ouganda. Mutebi II, à la tête du royaume traditionnel du Bouganda depuis 1993, est apparu ce 13 avril lors de sa fête d’anniversaire publique.

Le roi du Bouganda, appelé Kabaka par les siens, a coupé un énorme gâteau sur lequel étaient plantés deux gros chiffres 6 dorés. Des activités visant à redéfinir la prévention et la gestion du VIH étaient organisées en marge de l’événement. à renforcer l’objectif mondial ambitieux de mettre fin au fléau d’ici 2030. L’année dernière, son 65e anniversaire avait été annulé à cause de la crise du coronavirus.

Une santé qui inquiète

Mais la population a surtout été interpellée par le visage absent du roi traditionnel, que l’on voyait derrière la visière transparente qu’il portait comme mesure anti-covid. Il a été filmé en train de marmonner des paroles tout seul et on pourrait presque le voir tourner de l’œil sur certaines vidéos. Plusieurs célébrités ougandaises ont utilisé leur compte Facebook certifié pour interpeller la famille royale, comme le rapporte le site MBU.

Le chanteur ougandais Bebe Cool, suivi par plus de 800 000 abonnés sur Facebook écrit : «Que fait le Kabaka du Bouganda encore ici en Ouganda dans un tel état de santé. Comme si ça ne se voyait pas ? Tout le monde se tait. Toutes les personnes importantes s’envolent pour d’autres pays où il y a de meilleurs soins médicaux lorsqu’ils sont malades». La chanteuse Carol Nantongo a indiqué être «sous le choc», après avoir vu ces images.

It is sad ' overwhelming saddness ,incomprehensible sorrow and crippling to see you in such a state my king . From…

Publiée par Tuff B sur Mardi 13 avril 2021

Ronald Mutebi II a succédé à son père en 1969 sur le trône du Bouganda. Officiellement, entre 1969 et 1993, Mutebi II ne fut que prétendant au trône, le royaume du Bouganda ayant été dissous. Depuis 1993, la République d’Ouganda reconnait 6 royaumes traditionnels bantous et les a réhabilités (les autres sont le Toro, l’Ankole, le Busoga, le Bunyoro et le Rwenzururu). Le Bouganda, qui est le plus grand de ces royaumes, est une monarchie constitutionnelle avec un Parlement et un cabinet de ministres. Le royaume comprend une cinquantaine de clans et s’étend sur une superficie égale à deux fois la Belgique. Le royaume compte environ 8 millions d’habitants dont une partie seulement appartient au peuple baganda, à l’origine du royaume.

En 1969, Ronald Mutebi II a succédé à son père, Muteesa II, aussi appelé « King Freddie ». Muteesa II connut la fin de la monarchie en Ouganda et devint Président de la République. Le couronnement de Mutebi en tant que kabaka réhabilité, eut lieu le 31 juillet 1993, une date qui est célébrée chaque année. En 2020, dans le contexte particulier de la crise sanitaire mondiale, peu de célébrations étaient au programme mais Mutebi II a tout de même fêté ses 27 ans sur le trône, entouré de quelques éminents hommes politiques de l’Ouganda, comme le Vice-Président Edward Ssekandi.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr