L’infante Cristina rompt avec le père de ses 4 enfants après la publication de ses photos compromettantes

Ils ont fêté leurs 24 ans de mariage en octobre dernier. Ils annulent la fin de leur mariage. L’infante Cristina et son époux, Iñaki Urdangarin, ont annoncé mettre un terme à leur relation, quelques jours après la parution de photos montrant l’ancien champion de handball en compagnie de celle qui serait sa nouvelle petite amie. L’annonce de la sœur du roi Felipe de rompre avec son époux n’a pas tardé, alors qu’ils s’affichaient encore main dans la main il y a quelques semaines.

Lire aussi : La nièce du roi Felipe dans un look de James Bond girl : Victoria de Marichalar et son petit ami à la soirée Moët & Chandon

La sœur de Felipe VI se sépare de son époux après la divulgation de sa nouvelle relation

C’est un court communiqué qui a été envoyé à l’agence EFE ce 24 janvier 2022 en début d’après-midi. La plupart des grands médias espagnols, dont El País, accordent une importante couverture à cette annonce. La deuxième fille du roi Juan Carlos et de la reine Sofia se sépare de son époux, après bien des épreuves surmontées ensemble ces dernières années. L’infante Cristina, 56 ans, vivait en Suisse, alors qu’Iñaki Urdangarin, 54 ans, purgeait sa peine de prison en Espagne. Récemment, Iñaki Urdangarin, ancienne gloire du handball en Espagne, avait atteint le troisième degré d’incarcération. Ce niveau lui permettait de ne plus dormir en prison, d’effectuer un travail communautaire et d’être libre de ses mouvements.

Il y a une semaine, le magazine Lecturas a publié une photo montrant Iñaki Urdangarin tenir la main d’une femme blonde lors d’une balade au bord de la plage de Bidart, un lieu fréquenté par sa famille pendant les vacances. Au lendemain de la publication des photos, les journalistes ont rapidement identifié sa nouvelle conquête comme étant Ainhoa ​​​​Armentia, une comptable qui travaille dans le cabinet d’avocats où Iñaki Urdangarin effectue son travail communautaire.

Ainhoa ​​​​Armentia a été photographiée à son arrivée au travail (Photo : Gtres/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Divorce de la princesse Haya : elle recevra 650 millions € de l’émir de Dubaï

Séparation officielle entre l’infante Cristina et Inaki Urdangarin

Pablo Urdangarin, le deuxième fils de l’infante Cristina et d’Iñaki, avait réagi à ces photos à plusieurs reprises, tentant de calmer le jeu. Iñaki lui-même avait répondu aux journalistes, qui l’avaient assailli en se rendant au travail, qu’ils allaient « gérer ça » en famille, « tranquillement », comme ils l’ont toujours fait dans les moments difficiles.  « Ce sont des choses qui arrivent », avait-il ajouté. La principale intéressée, l’infante Cristina, était la seule à n’avoir pas accepté de parler à la presse.

Cristina et Iñaki se sont toujours montrés soudés malgré les difficultés traversées ensemble. Ici, lors d’une permission de sortie en décembre 2019 (Photo : Oscar Ortiz/Europa Press/Contacto/ABACAPRESS.COM)

La réponse de l’infante Cristina est tombée ce 24 janvier, avec ce communiqué écrit conjointement avec l’homme qu’elle a soutenu durant ces dernières années compliquées. « D’un commun accord, nous avons décidé de mettre fin à notre relation conjugale. L’engagement envers nos enfants reste inchangé. Comme il s’agit d’une décision privée, nous demandons le plus grand respect de tous ceux qui nous entourent. » Pour le moment, il n’est pas encore question de divorce.

L’infante Cristina et son époux avaient pourtant été aperçus ensemble et heureux à Noël, alors qu’ils retournaient pour la première fois faire du ski avec leurs quatre enfants dans la station de Baqueira, un lieu qu’ils fréquentaient chaque année avant l’incarcération d’Iñaki. Ils avaient aussi été photographiés par des paparrazzis en octobre 2021 à Barcelone. Ils se baladaient discrètement main dans la main, alors qu’ils se rendaient à un match de handball de leur fils.

En octobre dernier, ils étaient encore photographiés ensemble à Barcelone. (Photo : Europa Press/ABACAPRESS.COM)

La relation entre Cristina de Borbón, deuxième fille du roi d’Espagne, et Iñaki Urdangarin a commencé en juillet 1996, aux Jeux olympiques d’Atlanta. Avec l’équipe Première du Barça, Iñaki Urdangarin a été 10 fois champion d’Espagne de handball, 7 fois vainqueur de la Coupe du Roi et 9 fois vainqueur de la Super Coupe d’Espagne. Au sein de l’équipe nationale, Iñaki Urdangarin a obtenu deux fois la médaille de bronze aux Jeux olympiques de 1996 et 2000.

Un an après leur rencontre, le 4 octobre 1997, l’infante Cristina a épousé le sportif devant 1500 invités à Barcelone. Ils sont les parents de quatre enfants : Juan, Pablo, Miguel et Irene, nés en 1999, 2000, 2002 et 2005. En juin 2018, Urdangarin a été condamné par la Cour suprême à 5 ans et 10 mois de prison pour l’affaire de corruption Nóos. L’infante Cristina avait obtenu le titre de duchesse de Palma de Majorque à l’occasion de son mariage. Son époux faisait usage du titre de duc de Palma de Majorque. En 2015, suite à l’affaire de corruption, le roi Felipe VI a retiré le titre à sa sœur. Iñaki est chevalier Grand-Croix de l’ordre royal du Mérite sportif.

L’infante Cristina et Iñaki Urdangarin le jour de leur mariage à Barcelone en 1997 (Photo : Korpa/ABACAPRESS)

L’infante Cristina et son époux ont tous les deux été impliqués dans l’affaire de corruption. La fille du roi Juan Carlos en est ressortie blanchie des deux délits fiscaux. Cristina vit à Genève, en Suisse, depuis le début du règne de son frère. L’infante Cristina a abandonné ses fonctions officielles à la fin du règne de son père et travaille à présent pour la Fondation de La Caixa et la Fondation Aga Khan.

Depuis peu, l’infante Cristina vit seule à Genève avec sa fille, Irene, encore étudiante. Les trois grands garçons ont pris leur indépendance. Juan, le fils aîné s’est installé à Madrid il y a deux ans, tandis que son frère Pablo vit à Barcelone où il mène une carrière professionnelle de handballeur tout en suivant ses études universitaires, et Miguel étudie à Londres. Après l’affaire Noos, pour laquelle l’infante Cristina était aussi inquiétée mais finalement acquittée, la deuxième fille de Juan Carlos a perdu son titre de duchesse de Palma. Depuis le règne de Felip, Cristina et sa sœur Elena ne font plus partie de la Maison royale et n’assurent plus d’engagements pour la Couronne. Elles restent toutefois dans l’ordre de succession, comme leurs enfants. Cristina est 6e dans l’ordre de succession, suivie par ses 4 enfants.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr