L’ex du prince Albert II de Monaco se souvient de son conte de fées à ses côtés

À l’occasion de la Saint-Valentin, Simona Tagli, ancienne playmate et vedette de la télévision italienne, s’est remémoré ses bons moments en compagnie de son ancien prince charmant. Simona a partagé la vie du prince Albert de Monaco pendant quelque temps, durant une période de trois ans.

Lire aussi : Nicole Coste raconte la vérité sur son fils Alexandre et sa relation avec Albert II et Charlène de Monaco

Simona Tagli se souvient avec nostalgie de son prince charmant

Simona Tagli, 57 ans, est quelque peu nostalgique de son ex-compagnon, le prince Albert de Monaco, 63 ans. Le jour de la Saint-Valentin, l’ancienne présentatrice télé italienne a publié sur son compte Instagram une photo souvenir d’elle et de son célèbre amant.

Simona a également accepté de répondre à une interview au média allemand RTL, dans laquelle elle s’est rappelée des doux moments passés en compagnie de son prince. Simona Tagli et le prince Albert se sont rencontrés en 1998 lors d’un dîner organisé aux Tennis Masters de Rome. Ils se sont fréquentés pendant trois ans.

« C’est un prince de conte de fées ! J’ai été totalement attirée par ce contraste, un homme si puissant mais totalement enfantin à l’intérieur », explique Simona, qui a mis fin à sa carrière sous les projecteurs et tient à présent un salon de coiffure à Milan. « Je porte toujours Albert dans mon cœur avec beaucoup d’amour », ajoute-t-elle dans une autre interview à BILD.

La belle italienne, qui avoue respecter un vœu de chasteté depuis 10 ans, va plus loin encore, en dévoilant des détails de leur vie intime. « Par-dessus tout, Albert aimait ma féminité, mon sex-appeal. Dans l’intimité, le prince était très passionné. » Elle continue, avec très peu de modestie : « J’ai toujours eu un beau corps, j’étais même un sex-symbol à l’époque, mais j’espère qu’il a remarqué ma tête et mon cœur ».

Lire aussi : L’évolution capillaire de Charlène de Monaco : 8 coiffures en 14 ans

L’ex du prince Albert n’épargne pas la princesse Charlène

L’ancienne petite amie du prince Albert II a également commenté la réapparition surprise sur le Rocher de Nicole Coste, ex-compagne du prince. Simona trouve que l’attitude de Nicole Coste est assez embarrassante, compte tenu de la situation actuelle. Nicole Coste, mère d’Alexandre, le fils aîné du prince Albert, a profité de l’absence de la princesse Charlène pour assister à la messe de la Sainte-Dévote, il y a quelques semaines.

L’ancienne vedette de la télévision italienne, Simona Tagli, a rencontré le prince Albert lorsqu’il était encore l’héritier du trône en 1998 et ils se sont fréquentés pendant trois ans. Ici photographiée à Milan en décembre 2018 (Photo : Independent Photo Agency Srl / Alamy / Abaca)

Même si Simona se dit choquée par l’attitude de Nicole Coste, elle-même ne se montre pas plus tendre envers la princesse Charlène. « Ça m’a vraiment énervée qu’elle soit restée en Afrique du Sud l’année dernière et qu’elle n’ait pas vu ses enfants », se permet de juger Simona. « Elle n’avait pas le droit de prendre l’avion pour des raisons de santé. En tant que mère, j’aurais nagé ou pris un bateau pendant mes enfants. »

La princesse Charlène est toujours suivie dans un établissement médicalisé en dehors du Rocher, depuis novembre 2021. Son internement faisait suite à un épuisement extrême, des problèmes de malnutrition et une convalescence prolongée après avoir subi plusieurs opérations en Afrique du Sud.

Simona Tagli fut une très célèbre animatrice télé, après avoir été mannequin. Il a fait la une du magazine Playboy du numéro de juillet 1998. Elle a ensuite animé de nombreuses émissions, dont Jeux sans frontières. Après plusieurs essais pour intégrer le casting d’émission de téléréalité dans les années 2000, elle a choisi de volontairement mettre un terme à sa carrière médiatique en 2011 et d’ouvrir un salon de coiffure. Elle est mère d’une fille.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr