La comtesse de Wessex aide au centre de logistique des secouristes

La comtesse de Wessex, qui a travaillé anonymement et à titre personnel comme bénévole dans une cuisine pendant la crise du coronavirus, continue à se retrousser les manches, cette fois-ci lors d’un engagement officiel. Hier, l’épouse du prince Edward a visité l’Operational Support Hub du réseaux de St John Ambulance. C’est ici que sont préparés les matériels d’intervention et de protection, avant d’être dispatchés dans les hôpitaux.

Lire aussi : La comtesse de Wessex rencontre les bénévoles qui sont venus en aide aux enfants pendant la crise

La comtesse de Wessex en visite au centre de préparation de St John Ambulance

En marge de la fête de la Saint-Jean (St John, en anglais), Sophie de Wessex a rendu visite au centre de logistiques des ambulances St John. Sur place, elle a également participé à l’organisation des livraisons. La comtesse a aidé à emballer du matériel de protection pour les secouristes, les ambulanciers, les nettoyeurs spécialisés et le personnel hospitalier travaillant avec St John.

Lire aussi : La comtesse de Wessex travaille secrètement comme bénévole dans une cuisine qui prépare des repas pour le personnel soignant

« Plus que tout, je voulais dire un énorme merci », peut-on l’entendre dire dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux officiels de Buckingham. « Merci à St John Ambulance, à tous nos merveilleux bénévoles qui sont se sont encore plus impliqués pendant cette pandémie de coronavirus. Merci pour tout ce que vous avez fait et continuez de faire. Plus de 115 000 heures de bénévolat, c’est assez stupéfiant et vous devriez être si fier de vous. » La belle-fille de la reine Elizabeth est présidente honoraire de St John Ambulance.

Lire aussi : Sophie de Wessex travaille comme bénévole auprès du NHS pendant la crise du coronavirus

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.