Sophie de Wessex au marathon virtuel de Londres sous la pluie

La plus torrentielle qui s’est abattue sur Londres ce dimanche n’a pas empêché la comtesse de Wessex de courir pour offrir une visibilité à la bonne cause. Alors que les sportifs professionnels parcouraient les 42 km du Marathon de Londres, la belle-fille de la reine Elizabeth a couru 1,5 mile avec Tomas, un sportif souffrant d’un trouble d’apprentissage.

Lire aussi : La reine Mathilde incognito au BXL TOUR, une course cycliste de 40 km dans Bruxelles

La comtesse de Wessex court à Windsor aux côtés d’un jeune ayant des troubles d’apprentissage

L’épouse du prince Edward a couru à petite foulée ce dimanche 4 octobre dans les jardins du domaine de Windsor. La comtesse de Wessex a parcouru 1,5 miles, soit environ 2,4 km, aux côtés de Tomas, un jeune homme qui bénéficie du soutien de l’association Mencap. L’association a été créé en 1946 par une mère dont l’enfant avait des troubles d’apprentissage. Dans les années 80, la reine Elizabeth a accordé son patronage à cette association. Depuis 2004, c’est sa belle-fille qui en est la marraine.

(Photo : Splash News/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Frederik de Danemark s’entraine pour le Royal Run de 2021

Sophie de Wessex soutient Mencap le jour du marathon virtuel de Londres

Ce 4 octobre, le célèbre Marathon de Londres n’a pas pu être organisé comme à son habitude, pour cause de coronavirus. Seuls les sportifs professionnels ont pu courir dans les rues de Londres, faisant usage d’un bumper pour s’assurer que les mesures sanitaires et les distances entre les marathoniens soient respectées. Tous les autres coureurs amateurs étaient invités à courir chez eux ou dans les parcs mais ils ne pouvaient pas se rendre sur le parcours officiel.

(Photo : Splash News/ABACAPRESS.COM)

L’association Mencap, qui vient en aide aux personnes ayant des difficultés d’apprentissage, a organisé une course avec 312 de ses membres. La comtesse de Wessex a couru aux cotés de l’un d’eux : « Tomas a montré ce que les personnes ayant des troubles d’apprentissage peuvent accomplir quand ils ont le soutien adéquat. Il est une inspiration ! », a déclaré Sophie de Wessex. Sophie n’a pas couru les 42 km du marathon. Elle s’est contentée d’1,5 mile, ce qui correspond au 1,5 million de personnes ayant un trouble de l’apprentissage au Royaume-Uni, nous apprend Buckingham.

Lire aussi : Frederik de Danemark rencontre des jeunes skippers lors d’une course de voile

Source : The Royal Family

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply