Meghan Markle enceinte parmi les kangourous pour Madame Tussauds

Après l’annonce de la nouvelle grossesse de la duchesse de Sussex, le musée des personnalités de cire Madame Tussauds de Sydney, a décidé de relooker l’épouse du prince Harry. Meghan Markle porte une robe à motifs léopard et a un baby bump apparent. Le musée a également décidé de délocaliser la statue de Meghan enceinte, jusqu’au zoo, pour qu’elle rencontre les kangourous.

Le kangourou Dot rencontre la statue de cire de Meghan Markle enceinte (Photo : Madame Tussauds)

Lire aussi : Harry et Meghan se confieront à Oprah Winfrey pour la première fois à la télé

La statue de cire de Meghan Markle affiche un baby bump

Les Australiens ont décidément de drôles de façons de célébrer leur famille royale. Le musée de Madame Tussauds de Sydney était fier de présenter la statue de Meghan Markle enceinte, juste après l’annonce de sa grossesse. Jusqu’ici, on peut comprendre.

Le musée a souhaité ajouter une touche australienne à la duchesse de Sussex, en lui faisant prendre la pause au zoo de Sydney. La statue de cire aurait été déplacée dans le parc animalier, afin qu’elle rencontre les kangourous.

(Photo : Madame Tussauds)

« Meghan a reçu des bisous de Dot, l’adorable kangourou », écrit le musée sur Facebook, qui souhaite visiblement profiter de l’occasion pour faire sa pub. « Félicitations encore à Harry, Meghan et à Archie, qui sera bientôt frère ». On ne sait pas si la statue à véritablement été déplacée jusqu’au zoo, comme le prétend le musée. Certains pensent qu’il pourrait s’agir d’un photomontage.

Quoi qu’il en soit, Madame Tussauds Sydney a bien confirmé que la statue de Meghan présentait à présent un ventre rebondi de femme enceinte dans son musée. Après la séance photo au zoo, la statue aurait retrouvé celle du prince Harry, à l’intérieur du musée.

Source : Dailymail

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr