La gigantesque statue du prince Alexandre Nevski inaugurée par Vladimir Poutine aux frontières de l’Europe

Le président russe Vladimir Poutine s’est rendu ce samedi 11 septembre 2021 au bord du lac Peïpous, frontière naturelle avec l’Estonie. C’est ici qu’il y a plus de 750 ans, le prince Alexandre Nevski a permis d’éviter l’invasion des territoires russes par les chevaliers teutoniques, lors de la légendaire Bataille sur la glace. Le président Poutine a inauguré une gigantesque statue équestre du prince Alexandre Nevski, qui fait face à l’Europe.

Lire aussi : Michel 1e : le premier tsar de la dynastie Romanov

Vladimir Poutine marque le 800e anniversaire de la naissance du prince Alexandre Nevski

Il y a quelques jours, nous vous racontions en détail le montage d’une statue représentant Alexandre Nevski et ses chevaliers, repoussant les Chevaliers teutoniques en 1242. Dans cet article, nous rappelions en détail la vie du prince Alexandre Nevski, souverain de la principauté de Novgorod et les raisons qui ont poussé les autorités russes à commander une énorme statue érigée aujourd’hui aux portes de l’Europe.

Céréminie d’inauguration de la statue d’Alexandre Nevski dans l’oblast de Pskov (Photo : Alexander Demianchuk/TASS/Abacapress)

La statue a été officiellement inauguré ce samedi 11 septembre par le président Vladimir Poutine. La statue a été commandée par les autorités alors que le président Poutine souhaite faire «l’éloge d’une Russie “forte” avant les élections parlementaires», explique France 24. Depuis des siècles l’image du prince Alexandre Nevski est utilisée comme symbole identitaire russe, et ce même durant la période soviétique. Le patriarche Cyrille de Moscou a béni la statue devant Vladimir Poutine.

Le président Poutine aux pieds de la statue du prince Alexandre Nevski (Photo : Alexei Druzhinin/Russian Presidential Press and Information Office/TASS)

Lire aussi : La cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg : le projet qui mobilisa trois tsars de Russie

Une statue patriotique russe face à la frontière européenne

«Cette victoire est devenue décisive», a déclaré Vladimir Poutine lors de son discours patriotique. Il a rappelé que la victoire de la Bataille sur glace au 13e siècle «a stoppé l’avancée des ennemis et a montré à tout le monde à l’ouest et à l’est que la force de la Russie n’est pas brisée et que la terre russe a une population prête à se battre pour elle». Le métropolite Tikhon Shevkunov, considéré comme le conseiller spirituel du président, était présent à la cérémonie d’inauguration, parmi d’autres représentants de l’Église orthodoxe russe.

La statue a été érigée à l’occasion du 800e anniversaire de la naissance du prince Alexandre Nevski (Photo : Alexander Demianchuk/TASS/Abacapress)

La sculpture équestre du prince Alexandre Nevski représente le prince (également saint de l’Église orthodoxe), entouré de six chevaliers à pied. Ses compagnons d’arme brandissent des drapeaux représentant des icônes et des saints. Aux pieds des chevaliers, sont entassés des armures et de boucliers d’ennemis qui ont péri. La sculpture monumentale est installée dans le petit village de Samovla, face au lac Peïpous, dont l’autre côté de la rive se trouve en Estonie. L’architecte Konstantin Fomin a aménagé l’espace et la conception du monument a été confiée au sculpteur Vitaly Shanov.

Depuis 1237, les chevaliers de l’ordre Teutonique occupaient la Baltique, représentés dans la région par leur branche autonome de l’ordre de Livonie, et espéraient pouvoir s’étendre vers l’est afin de convertir les chrétiens orthodoxes des diverses principautés russes. En 1240, le jeune Alexandre, à peine devenu prince de Novgorod réussit à repousser les Suédois lors de la bataille de la Neva. Il prendra le nom d’Alexandre Nevksi (qui veut dire «de la Neva») en référence à la rivière qui traverse aujourd’hui Saint-Pétersbourg, où se déroula la bataille. En 1242, Le jeune prince est appelé à la frontière ouest, là où les chevaliers de l’ordre Teutoniques, dirigés par le grand maître Hermann de Dorpat, menaçaient d’envahir les territoires russes. Le grand maître donna l’ordre à ses troupes de prendre par surprise les Russes en traversant le lac gelé de Peïpous. Les troupes russes dirigées par Alexandre Nevski sortiront vainqueurs.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr