Le sultan d’Oman préside la cérémonie de remise de diplômes de Sandhurst : le prince héritier est diplômé de cette promotion

Le sultan Haitham ben Tarik a présidé la cérémonie de remise des diplômes aux nouveaux officiers de l’Académie royale militaire de Sandhurst. L’académie est extrêmement prisée par les princes du Moyen-Orient qui souhaitent suivre une instruction militaire. Le prince héritier d’Oman, fils aîné du sultan et ministre de la Culture, faisait partie des nouveaux diplômés de cette promotion.

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde reçus par le sultan d’Oman au palais de Mascate

Le sultan Haitham ben Tarik invité à la cérémonie de remise des diplômes du 22e groupe d’officiers de Sandhurst

Le major général Duncan Capps a accueilli en grande pompe ce samedi le sultan Haitham ben Tarik à Londres. Le commandant de l’Académie royale militaire de Sandhurst a reçu un cadeau en échange de cet accueil et de l’honneur qui lui a été réservé. Le sultan d’Oman a eu le privilège de présider la cérémonie d’obtention de diplôme du 222e groupe d’officiers.

Lire aussi : Les détails du mariage du premier prince héritier d’Oman

Lors de cette cérémonie protocolaire, le sultan a été invité à passer les troupes en revue, lui permettant notamment de passer juste devant son fils, le prince héritier Theyazin ben Haitham Al-Saïd. Le prince de 31 ans est le tout premier prince héritier de l’histoire d’Oman. Le titre de prince héritier a été mis en place par son père en 2021, après son ascension sur le trône en 2020. Le sultanat d’Oman est dorénavant une monarchie héréditaire. Le prince héritier Theyazin assure aussi la fonction de ministre de la Culture, des Sports et de la Jeunesse.

Lire aussi : Emily Ruete : la princesse qui a fui Zanzibar pour devenir une roturière allemande

Le prince héritier Theyazin diplômé de l’Académie royale militaire de Sandhurst

Le prince héritier Theyazin fait partie des nombreux princes du Moyen-Orient à avoir suivi une formation militaire à Sandhurst. Les cheikhs qataris, les princes saoudiens, l’émir de Dubaï, l’émir d’Abu Dhabi ou encore le roi Abdallah II de Jordanie, son fils Hussein et ses filles Iman et Salma sont passés par Sandhurst.

Après la cérémonie, le sultan a également pu s’entretenir avec les officiers de nationalité omanaise qui ont suivi la formation en même temps que son fils, précise Times of Oman. Le souverain omanais a également signé le livre d’honneur avant de partir. Il était accompagné de son épouse, la princesse Ahad. L’épouse du sultan en tant que Première dame du pays est aussi une nouveauté dans l’histoire contemporaine d’Oman. Sa titulature est Son Altesse l’Honorable dame Sayyida Ahad. Le deuxième fils du sultan, le prince Bilarab ben Haitham, était également présent.

En novembre 2021, le prince héritier Theyazin a épousé sa cousine, la princesse Meyyan bint Shihab al-Saïd. Ils appartiennent tous les deux à la famille al-Saïd, qui règne sur le sultanat d’Oman depuis 1749 et qui régnait sur sultanat de Zanzibar jusqu’à l’abolition de la monarchie. La princesse Meyyan est architecte d’intérieure et est elle aussi la première princesse héritière de l’histoire d’Oman.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr