The Crown – Saison 5 épisode 10 – Résumé complet : l’élection de Tony et le besoin de faire évoluer la monarchie sous l’impulsion de Charles

L’épisode 10 de la saison 5 de la série The Crown, diffusée sur Netflix, est intitulé « Déclassement ». Le dernier épisode de la saison aborde le changement qui est nécessaire pour la monarchie, d’autant plus que Tony Blair devient premier ministre. Diana est approchée par la famille Al-Fayed pour passer les vacances ensemble et Charles profite d’un voyage hautement important à Hong Kong pour passer ses dernières vacances avec Camilla à bord du Britannia.

Lire aussi : The Crown – Saison 5 épisode 9 – Résumé complet : La finalisation du divorce du prince et de la princesse de Galles

Du changement est prévu pour la famille royale, le premier ministre et le yacht royal

Au début de l’épisode 10 de la saison 5 de The Crown, on retrouve Mohamed Al-Fayed en discussion avec son fils, Dodi, qui veut acheter une maison en Californie. Dodi en profite pour lui annoncer qu’il lui présentera une fille. Il rentrera prochainement à Londres pour présenter sa nouvelle petite amie à son père.

Elizabeth II fête son anniversaire. Elle reçoit des gants pour faire la vaisselle de sa sœur, un tableau du prince Charles et un poisson qui chante de la part du prince Andrew. Lors du repas d’anniversaire de la reine, le prince Charles parle d’une émission de télé qu’il a regardée, dans laquelle on débattait sur l’avenir de la monarchie. Il se rend compte que du changement est à venir, d’autant plus que Tony Blair est annoncé favori aux prochaines élections. En parlant d’avenir, la famille aborde aussi la question de Hong Kong. Le jour de la rétrocession de Hong Kong à la Chine, Elizabeth II sera au Canada, ce sera donc à Charles de représenter la Couronne lors de cet événement.

La reine Elizabeth II fête son annviersaire en famille (Photo : capture d’écran vidéo/Netflix)

Le prince Charles n’est pas enchanté par le voyage à Hong Kong. Il voudrait au moins profiter du voyage pour s’organiser un séjour privé avec Camilla à bord du Britannia, qui effectuera l’un de ses derniers voyages. Il demande aussi à son conseiller, Mark Bolland, s’il est possible de faire en sorte que Tony Blair soit présent à Hong Kong car il aimerait le rencontrer.

Lire aussi : The Crown – Saison 5 épisode 8 – Résumé complet : L’interview polémique de Diana à la BBC

Dodi Al-Fayed présente sa petite amie à son père

Dodi arrive à Londres avec sa petite amie Kelly. Ils sont au restaurant ensemble. Dodi et son père parlent arabe entre eux et Kelly ne comprend pas. La femme de Mohamed Al-Fayed est finlandaise et ne comprend pas non plus. Le père n’est pas satisfait par le choix de la petite amie de son fils. Elle n’a pas d’argent et n’est personne.

Dodi Al-Fayed présente sa petite amie à son père au restaurant, qui désapprouve la relation (Photo : capture d’écran vidéo/Netflix)

Après le repas au restaurant, Mohamed Al-Fayed parle à sa femme de sa déception que son fils soit en couple avec un mannequin. Il craint qu’il y ait une demande en fiançailles. Ce soir-là, Mohamed Al-Fayed sort voir un ballet avec sa femme. Diana, qu’il connait bien pour s’être croisés à de nombreuses reprises, assiste aussi à la représentation seule dans sa loge. Al-Fayed propose à Diana de les rejoindre et d’aller manger ensemble après le spectacle.

Diana se confie au couple Al-Fayed qui lui propose de l’inviter à Saint-Tropez car elle est malheureuse. Diana raconte son désarroi et sa tristesse depuis le divorce. Al-Fayed lui promet qu’elle s’amusera et que ses fils prendront du bon temps en vacances à bord de son nouveau yacht.

Lire aussi : The Crown – Saison 5 épisode 7 – Résumé complet : Diana rencontre Martin Bashir et Hasnat Khan

Le prince Charles tente d’établir un contact amical avec Tony Blair à Hong Kong

Les travaillistes gagnent les élections pour la première fois depuis 1974 et Tony Blair devient premier ministre. Le prince Charles, qui suit les élections à la télé, se rend compte qu’il va y avoir du changement. Au lendemain des élections, John Major rencontre la reine Elizabeth II comme chaque semaine. Le premier ministre sortant ne voulait pas croire à sa défaite. Il fait part de sa déception à la reine, qui elle lui assure que dans son classement personnel des premiers ministres qu’elle a connus, elle le classe en bonne position. La reine demande à John Major ce qu’il pense de Tony Blair. Bien qu’il soit critique, il ne peut nier les succès de Blair, surtout pour son âge et le fait qu’il ait compris l’humeur de l’opinion publique actuelle.

Tony Blair, le nouveau premier ministre, rencontre Elizabeth II pour la première fois. La reine s’empresse de rapporter sa première audience avec Blair à sa famille. Elle a abordé le sujet épineux du Britannia, son yacht royal qui est trop vieux et qui sera bientôt retiré des eaux. Tony Blair a proposé l’achat d’un nouveau yacht mais cette fois-ci avec des fonds privés. Il s’agira d’une sorte de location. Une entreprise achète le yacht et le prête quand la famille royale en a besoin. Blair souhaite que le nouveau yacht s’appelle la Nouvelle Grande-Bretagne, qui est le même slogan politique de Blair. Mais Elizabeth II a pris la décision qu’il n’y aurait pas de nouveau yacht royal car elle refuse cette proposition. Charles se rend compte de la tristesse de sa mère.

Après avoir voyagé en classe économique, et non en première classe avec les ministres, le prince Charles atterrit à Hong Kong. La différence de traitement est manifeste pour Charles. Lors de la cérémonie de rétrocession, le prince Charles lit le discours écrit par sa mère. Le prince Charles souhaite à tous « une transition couronnée de succès et un avenir prospère et pacifique ».

Le prince Charles assiste à la cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine à la place de sa mère (Photo : capture d’écran vidéo/Netflix)

Après la cérémonie, le premier ministre rejoint le prince de Galles dans sa chambre sur le yacht Britannia, qui effectue son dernier voyage. Charles l’aborde en lui faisant une remarque sur son jeune âge. Il lui dit qu’ils pourraient même être frères. Tony Blair dit être mal à l’aise car en montant à bord du yacht il s’est soudain rendu compte de l’histoire qu’il représente et lui veut y mettre fin. Mais Charles le rassure et lui dit que c’est normal, il faut qu’il y ait du changement. « Mes parents peuvent être un peu vieux jeu », explique Charles. Il veut rassurer Blair sur ses propres idées progressistes. Charles évoque aussi la question de son remariage. Blair ne dit pas grand-chose et se confie à sa femme après la rencontre. Il lui explique qu’il était étonné par le courage de Charles et ses propos parfois durs envers sa mère. Le prince Charles profite ensuite de ses dernières vacances à bord du Britannia avec Charles.

Elizabeth II apprend que Diana souhaite recevoir l’autorisation de la reine pour partir en vacances dans le sud de la France avec ses fils. Elizabeth II fait remarquer qu’elle n’a pas son mot à dire car Diana a la garde partagée de ses enfants et peut les emmener en vacances si elle le souhaite. Elizabeth II apprend aussi que Charles a organisé une audience privée avec Blair à Hong Kong. Elizabeth veut tout de suite voir son fils et demande l’autorisation pour faire ses adieux en privé au Britannia avant qu’il ne soit désarmé.

La reine convoque son fils après son voyage et lui fait part de son mécontentement qu’il ait pris l’initiative de rencontrer Tony Blair (Photo : capture d’écran vidéo/Netflix)

Elizabeth II retrouve Charles et elle lui parle de Camilla. Elle trouve que l’opinion publique n’est pas favorable à leur relation. Charles lui rappelle que Camilla n’a jamais fait de scandale et s’est toujours tue, contrairement à Diana. Elizabeth II est aussi contrariée qu’il ait osé demander une audience avec le premier ministre, qui est normalement une prérogative réservée au souverain. Elle lui fait remarquer que les sondages ne sont pas favorables à Charles mais elle, elle reste populaire. Charles, lui, a vu de ses propres yeux ce qui est arrivé à Hong Kong. D’un claquement de doigt, toute référence à la Couronne a été effacée. Si la monarchie n’évolue pas, et reste accrochée aux règles de l’époque victorienne, elle sera dépassée. Il pourrait ne plus y avoir de monarchie. Charles quitte sa mère sur cette réflexion, qui laisse Elizabeth II dans ses pensées.  

Elizabeth II monte une dernière fois à bord du Britannia lors d’une visite privée. Elle ressent une forte émotion. En même temps, on voit également la reine en train d’admirer sa collection de timbres. Elle se rend compte qu’un certain nombre de pays avaient autrefois des timbres à son effigie. Ces pays ont pourtant maintenant coupé un à un les ponts avec la Couronne britannique. Au même moment, Diana fait sa valise pour rejoindre la famille Al-Fayed en vacances sur son yacht.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr