Kate et William sont arrivés au Pakistan : accueil à l’aéroport d’Islamabad

Le prince William et Kate Middleton viennent d’arriver à Islamabad, au Pakistan. Ils y resteront jusque vendredi 18 octobre. Pour une fois, ni Buckingham ni Kensington n’ont voulu communiquer le programme des Cambridge, pour des raisons de sécurité. Ils logeront à la résidence du Haut-Commissaire britannique pendant leur séjour et environ 1000 policiers seront employés à leur sécurité tout au long de la semaine.

Lire aussi : Willem-Alexander et Máxima en Inde : Jour 1

Embed from Getty Images

Kate et William sont arrivés lundi soir, très tard au Pakistan, car le lundi matin les Cambridge tenaient à déposer Charlotte et George à l’école. Avec le long vol et le décalage horaire, ils sont arrivés tard pour leur première journée. De même que la duchesse de Cambridge a demandé à ce que la journée de vendredi ne se termine pas trop tard, afin de passer le weekend avec ses enfants.

Embed from Getty Images Embed from Getty Images

Le duc et la duchesse de Cambridge n’avaient rien d’autre au programme ce lundi que leur arrivée tardive. Ils ont néanmoins eu le temps de faire une déclaration, lors de leur accueil à l’aéroport. « Le Pakistan est le sixième pays le plus peuplé dans le monde. Il a une géographie variée incroyable qui va des glaciers aux déserts avec plein d’autres choses entre les deux. C’est aussi le lieu de naissance du plus jeune prix Nobel de la paix ». Le prince William a rappelé qu’1,5 million de Britanniques avaient des origines pakistanaises. Le Pakistan était un pays qu’affectionnait énormément la princesse Diana. Les rumeurs disent qu’elle aurait même envisager s’y installer avec son compagnon d’origine pakistanaise, le docteur Hasnat Khan.

Embed from Getty Images Embed from Getty Images Embed from Getty Images

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.