13 gardes de la reine Elizabeth en prison pour avoir pris de la drogue et compromis sa santé

Treize Welsh Guards ont été arrêtés et envoyés en prison après avoir pris part à une soirée qui aurait pu compromettre la santé de la reine Elizabeth. Les gardes gallois participaient à une folle soirée, qui enfreignait non seulement les règles sanitaires actuelles mais qui allait à l’encontre de la bulle de protection mise en place autour de Sa Majesté. Les gardes sont actuellement dans un centre correctionnel militaire et ceux ayant consommé des stupéfiants seront renvoyés de l’armée.

Treize Welsh Guards casernés aux Combermere Barracks de Windsor ont été arrêtés après avoir participé à une soirée illégale (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Fin du confinement de la reine Elizabeth qui rejoint Balmoral après des mois à Windsor

Des gardes de la reine Elizabeth arrêtés après avoir participé à une lockdown party

La reine Elizabeth II, 94 ans, a quitté Londres et Buckingham au printemps, afin d’être plus en sécurité au château de Windsor pendant le confinement. Après 4 mois confinée avec son époux, la Reine avait enfin quitté Windsor pour rejoindre sa résidence d’été, au château de Balmoral, début du mois d’août. Tout au long de cette période, et ce depuis son séjour à Windsor, une bulle de protection très stricte a été mise en place pour protéger la Reine et son époux du coronavirus, tous les deux ayant un âge avancé.

Deux équipes de douze domestiques étaient au service du couple. Chaque équipe de douze s’est relayée par périodes de trois semaines. Une semaine avant de reprendre du service, les domestiques devaient être séparés de leur famille et s’imposer une quarantaine d’une semaine.

Pendant le confinement à Windsor, la reine Elizabeth a participé à son anniversaire en gardant ses distances (Photo : Capture YouTube)

Lire aussi : La police surveille 112 personnes potentiellement dangereuses pour la famille royale : le nombre de harceleurs a doublé en un an

Quatre Welsh Guards avaient consommé de la cocaïne

Les proches de la reine Elizabeth, ses domestiques et ses gardes respectaient un protocole sanitaire très stricte. Les faits se sont produits en juin, alors que la reine Elizabeth et le duc d’Édimbourg résidaient encore à Windsor. L’information vient d’être dévoilée suite à la condamnation de justice qui vient d’être rendue publique.

Treize officiers de la garde royale, les Welsh Guards, qui sont casernés aux Combermere Barracks de Windsor, ont été appréhendés par la police au mois de juin, après avoir participé à une soirée avec trois autres civils. Selon Daily Mail, quatre gardes ont été testés positifs à la cocaïne. Ils seront donc renvoyés de l’armée. Pour l’heure, les treize gardes ont été envoyés au centre correctionnel militaire de Colchester pour une période de 14 à 28 jours.

Lire aussi : Première sortie de la reine Elizabeth pour son anniversaire à Windsor dans le respect des mesures sanitaires

Source : Daily Mail

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.