Nouvelle fête nationale pour commémorer l’ancien roi Bhumibol de Thaïlande

L’ancien roi de Thaïlande, le roi Bhumibol, 9e roi de la dynastie des Chakri, est resté 70 ans sur le trône. Décédé en 2016, à l’âge de 88 ans, il reste dans la mémoire de tous les Thaïlandais, qui lui vouent un culte de la personnalité, y compris son fils. Le cabinet royal a déclaré que le 4 décembre serait un nouveau jour de fête nationale, en mémoire du roi Bhumibol et de son esprit unificateur.

Le 4 décembre est une nouvelle journée de fête nationale pour commémorer l’esprit unificateur du roi Bhumibol (Photo : ANP)

Lire aussi : Le roi de Thaïlande offre des provisions dans un bidonville de Bangkok : propagande pour redorer son image

Le 4 décembre devint la Journée de l’unité en Thaïlande

Le gouvernement thaïlandais a annoncé mardi que le 4 décembre serait désormais la Journée nationale de l’unité. La journée ne sera pas fériée mais elle sera dédiée à honorer la mémoire du défunt roi Bhumibol, qui avait un pouvoir fédérateur et incarnait l’unité de son pays. « Avec ce jour, nous voulons honorer l’héritage du roi qui se souciait de son peuple », a déclaré un porte-parole du gouvernement.

Lire aussi : La secte militaire du roi de Thaïlande : l’enfer de l’hôtel de Bavière où Maha Vajiralongkorn vit avec son harem

L’esprit fédérateur du roi Bhumibol doit inciter les Thaïlandais à rester unis

Le roi Bhumibol est né le 5 décembre 1927. Le 5 décembre est par conséquent, déjà un jour férié en Thaïlande. Son fils n’a pas voulu modifier cette date. Malgré son caractère mégalomane, Maha Vajiralongkorn, respecte énormément son père et continue à honorer sa mémoire quand il en a l’occasion. Le 4 décembre a été choisi pour la Journée de l’unité, en mémoire du discours prononcé par le roi Bhumibol, le 4 décembre 1991, la veille de son anniversaire. Dans ce discours, il avait appelé les Thaïlandais à valoriser la connaissance, l’amour et l’unité. Selon le gouvernement actuel, il serait bon que les Thaïlandais se rappellent de ce message de nos jours. 

Il faut dire que l’unité nationale s’est quelque peu dégradée depuis la mort de Bhumibol et l’ascension de son fils, un monarque mégalomane qui vit en Allemagne et ne rentre dans son pays qu’à quelques occasions. La population est politiquement très divisée depuis des années, en partie à la suite de plusieurs coups d’État de l’armée. Il y a quelques jours, des dissidents thaïlandais mais aussi européens, ont organisé des manifestations devant l’hôtel de Bavière où vit le roi de Thaïlande. Critiquer ou manifester à l’encontre du roi reste difficile étant donné les sanctions que l’on risque, le crime de lèse-majesté pouvant conduire à l’emprisonnement.

Lire aussi : Arrestation d’un photographe qui prenait le roi de Thaïlande en photo à l’aéroport de Zurich (VIDEO)

Source : Pattaya Mail

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr