Felipe VI prononce un discours émouvant au Forum international sur la Shoah devant Philippe de Belgique, Willem-Alexander, Haakon de Norvège et le grand-duc Henri

Les dirigeants du monde entier se retrouvent actuellement à Jérusalem pour assister au 5e Forum international sur la Shoah. Parmi les 47 chefs d’État présents, des monarques, comme le roi Philippe de Belgique, le roi Felipe d’Espagne, le grand-duc Henri de Luxembourg ou encore le roi Willem-Alexander des Pays-Bas. Le prince héritier Haakon de Norvège est actuellement également à Jérusalem pour assister à ce forum en sa qualité de régent. Cet événement exceptionnel a commencé par la rencontre avec le président israélien, Reuven Rivlin, à sa résidence. Le lendemain aura lieu la journée de commémoration durant laquelle plusieurs cérémonies auront lieu à Yad Vachem.

47 chefs d’État, dont plusieurs souverains, entourent le président israélien lors de cette première journée du 5e Forum international de la Shoah (Crédits : WikiCommons)

Les souverains européens au 5e Forum international sur la Shoah

L’inauguration du 5e Forum international sur la Shoah a eu lieu hier, en Israël. C’est ici que se sont donnés rendez-vous les chefs d’État et chefs de gouvernement pour honorer la mémoire de ceux qui ont été déportés, torturés, exterminés pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette année, cette Journée internationale à ceci de réjouissant qu’elle coïncide avec les 75 ans de la libération des camps et la fin de la guerre.

Le roi Philippe de Belgique s’est par exemple entretenu avec le président israélien Reuven Rivlin après avoir été accueilli à l’aéroport par Emmanuel Nahshon, à la fois ambassadeur pour la Belgique et le Luxembourg, en Israël. Le grand-duc Henri a eu droit au même accueil. Comme tous les chefs d’État hier, ils se sont rendus à la résidence du président israélien pour assister à la première journée des commémorations, qui commence par un diner officiel. Le roi d’Espagne était d’ailleurs convié à prononcer un discours devant l’assemblée, lors du diner.

Le discours du roi Felipe VI d’Espagne lors du dîner organisé pour la Journée de la Shoah

YouTube video

« Les gens ne peuvent pas se montrer plus dangereux que lorsqu’ils pensent être supérieurs aux autres, lorsqu’ils se sentent en droit de discriminer, de consentir à l’intolérance ou de promouvoir le ressentiment contre les autres ayant un intérêt politique, l’extrémisme religieux ou la haine raciale », a déclaré en anglais le roi Felipe VI, devant les autres chefs d’État présents, comme Emmanuel Macron ou le président allemand Frank-Walter Steinmeier.

Felipe VI a conclu son discours par ces simples mots : « Never again. Le’olam lo od », qui signifie en anglais et en hébreu : « Plus jamais ». Le roi a rappelé qu’« oublier l’Holocauste serait extrêmement dangereux », sans parler du fait qu’il s’agirait « de déshonorer la mémoire des victimes ». Il a souligné l’importance de ne pas se laisser tenter par des solutions alternatives dangereuse, alors que la réponse se trouve là : « Persévérez dans la défense des droits de l’homme »

Après cette Journée internationale de la Shoah, certains souverains vont prolonger les commémorations dans les jours à venir, d’abord le lendemain, en assistant aux cérémonies commémoratives, puis en se rendant dans le camp de concentration d’Auschwitz. Le 27 janvier prochain, le roi Philippe et la reine Mathilde se rendront à Birkenau pour commémorer les 75 ans de la libération du camp Auschwitz-Birkenau. D’autres, comme le roi Willem-Alexander étaient déjà en Israël la veille. Il a lui aussi rencontré le président Rivlin puis a visité un centre de recherches et d’archives à Herzliya. Le prince Charles était à Davos hier. Il sera par contre bien présent à Yad Vashem ce jeudi 23 janvier pour assister aux commémorations.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr