7 jours de deuil national au Liechtenstein

Le gouvernement de la principauté de Liechtenstein a décrété 7 jours de deuil national après la mort de l’épouse du chef d’État. La princesse Marie de Liechtenstein est décédée le 21 août 2021.

Lire aussi : Les hommages à la princesse Marie de Liechtenstein

Drapeau en berne, minutes de silence et une semaine de deuil

Pendant une semaine, tous les bâtiments publics afficheront les couleurs du drapeau national bleu et rouge. Bien que les bâtiments seront pavoisés, les drapeaux seront en berne. C’est une période de deuil de sept jours qui sera respectée dans la petite principauté alpine.

Deuil national après la mort de la princesse Marie de Liechtenstein (Photo : Evandro Inetti/ZUMA/ABACAPRESS.COM))

Le gouvernement du Liechtenstein a demandé qu’une période de deuil de 7 jours accompagne la mort de la princesse Marie, survenue ce samedi 21 août, succombant à un AVC dont elle a été victime le mercredi 18 août. Le princesse Marie était âgée de 81 ans et l’épouse du prince Hans-Adam depuis 1967. Hans-Adam II est monté sur le trône de la principauté de Liechtenstein en 1989, à la mort de son père, le prince souverain François-Joseph II.

Jusqu’au samedi 28 août inclus, jour des funérailles de la princesse Marie, le deuil sera imposé aux 38 000 habitants du pays, comme l’indique Volksblat. Malgré la période de deuil, la Maison princière a quant à elle demandé à ce que les événements prévus ne soient pas annulés. La famille ne souhaite pas perturber la vie de la population. Elle demande simplement que les événements soient organisés dans «la retenue et le respect appropriés» et que la population pense régulièrement à «la princesse dans des minutes de silence».

Le château de Vaduz, résidence de la famille princière, qui surplombe la capitale (Photo : Wikimedia Commons)

«Le Liechtenstein est en deuil», a rappelé à son tour Albert Frick, président du Landtag, le parlement du pays, dont les propos ont été repris par Vaterland. Le président a aussi fait part de sa gratitude à la princesse dont «la nouvelle du décès laisse une grande tristesse». En plus d’avoir été la présidente de la Croix-Rouge pendant plusieurs décennies, il a rappelé que «son engagement inlassable envers les personnes dans le besoin et sa générosité ne seront pas oubliés». Elle a aussi fait preuve d’exemplarité «en tant qu’épouse et mère avec un fort sens de la famille, elle était pour nous un exemple d’une vie réussie en harmonie les uns avec les autres. Elle a trouvé la force nécessaire à ses diverses tâches aux côtés du chef de l’État, en tant que femme de famille et en tant que soutien indispensable aux organisations d’aide de confession chrétienne».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr