Albert II et Paola sont heureux de la rencontre entre Delphine et le roi Philippe

Ce jeudi 15 octobre 2020, le roi Philippe de Belgique a rencontré sa demi-sœur, la princesse Delphine pour la première fois. La fille illégitime de l’ancien roi Albert II avait été invitée par le roi Philippe à son domicile, au château de Laeken. Ce 16 octobre, le roi Albert II a publié un communiqué pour se « rallier sans réserve » à l’initiative de son fils aîné. Pour la première fois, l’ancien roi publie un communiqué apaisé en mentionnant son quatrième enfant, Delphine, née de sa relation adultérine avec la baronne Sybille de Selys Longchamps.

Ce jeudi, le roi Philippe a rencontré pour la première fois sa demi-sœur, la princesse Delphine (Photo : Palais royal)

Lire aussi : Delphine Boël est la fille du roi Albert II : Les résultats ADN le confirment

Albert II approuve l’initiative du roi Philippe de rencontrer sa demi-sœur

« Je me rallie sans réserve au communiqué que le Roi et la Princesse Delphine viennent de publier et je me joins à l’esprit de ce message », écrit le roi Albert II dans un communiqué envoyé ce vendredi.

Il s’agit de la première fois que le roi publie un communiqué en mentionnant sa fille comme étant la « princesse Delphine ». Le dernier communiqué en date du roi Albert II mentionnant sa fille illégitime avait été envoyé en janvier 2020. Dans ce communiqué, il indiquait être « le père biologique de Madame Delphine Boël. »

Lire aussi : Delphine de Saxe-Cobourg : « Je ne demande plus rien : mon but n’était pas d’abîmer Albert II »

Albert et Paola espèrent des jours meilleurs pour tous

« Mon épouse et moi-même, nous sommes très heureux de ce qui a été réalisé à l’initiative du Roi, prémices de jours meilleurs pour tous et en particulier pour Delphine. » Cette dernière phrase, qui laisse présager des jours meilleurs, contraste avec la froideur du communiqué de janvier 2020 dans lequel il tenait « à faire observer que, depuis la naissance de Madame Delphine Boël, Il n’a été mêlé à aucune décision familiale, sociale ou éducative quelconque relative à Madame Delphine Boël  »

Le roi Albert II a montré des signes d’apaisement envers sa deuxième fille, reconnue en janvier 2020 (Photo : Histoires Royales)

Début du mois d’octobre, Delphine de Saxe-Cobourg expliquai au journal Le Soir : « Mon but n’était d’ailleurs pas d’abîmer Albert. Mon Dieu non ». Delphine a obtenu gain de cause aux yeux de la loi, le 1e octobre 2020. La Cour d’appel de Bruxelles lui a accordé le droit de changer son patronyme. Appelée jusqu’alors Delphine Boël, du nom de l’ex-époux de sa mère, elle a pris le nom de son père biologique, devenant Delphine de Saxe-Cobourg. Elle a également obtenu le droit de devenir princesse de Belgique. Ses deux enfants, Joséphine et Oscar O’Hare sont devenu princesse et prince de Belgique en tant que petits-enfants du roi Albert II.

Lire aussi : La cousine cachée d’Albert II : cette fille illégitime cachée par la famille royale belge

Sources : Communiqué de presse, Le Soir+

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr