Le roi Philippe rencontre Delphine de Saxe-Cobourg : le Roi promet à sa demi-sœur un avenir dans sa vie

Le roi Philippe a rencontré sa demi-sœur Delphine de Saxe-Cobourg ce jeudi 15 octobre 2020. C’est d’un simple « Philippe et Delphine », que le roi des Belges et celle qui s’appelait encore Delphine Boël il y a quelques jours, ont signé leur premier communiqué de presse conjoint émanant du Palais royal.

Delphine s’est rendue au château de Laeken, choisissant une tenue décontractée pour rencontrer son frère (Photo : Palais royal)

Lire aussi : Delphine de Saxe-Cobourg : « Je ne demande plus rien : mon but n’était pas d’abîmer Albert II »

Le roi Philippe veut développer une relation familiale avec Delphine

« Nous nous sommes rencontrés pour la première fois au Château de Laeken. Notre rencontre fut chaleureuse », expliquent le roi Philippe de Belgique et sa demi-sœur, la princesse Delphine, dans un communiqué conjoint envoyé à l’issue de leur rencontre, ce 15 octobre 2020.

« Nous avons eu l’occasion d’apprendre à nous connaître lors d’un long et riche échange qui nous a permis de parler de nos vies respectives et de nos centres d’intérêt communs. Ce lien va désormais se développer dans un cadre familial ». Delphine est une artiste bruxelloise, une passion qu’elle partage avec son frère. Le roi Philippe est lui-même peintre amateur. Plusieurs de ses œuvres ont déjà été exposées.

Lire aussi : La cousine cachée d’Albert II : cette fille illégitime cachée par la famille royale belge

Le 1e octobre, la Cour d’appel de Bruxelles a accordé le droit à Delphine Boël, 52 ans, de porter le nom de son père biologique, le roi Albert II, qui l’avait reconnue à travers une lettre envoyée par ses avocats, en janvier 2020. La reconnaissance de paternité faisait suite à un combat juridique de 7 ans, à l’issue duquel un test ADN a été exigé au Roi. Cette reconnaissance de paternité a entrainé l’obtention du titre de princesse de Belgique à Delphine, au même titre que ses demi-frères, le roi Philippe et le prince Laurent, et que sa demi-sœur, la princesse Astrid.

SAR Delphine de Saxe-Cobourg, princesse de Belgique a rencontré son demi-frère, le roi Philippe (Photo : Abacapress.com)

Lire aussi : Delphine de Saxe-Cobourg en pleurs : « Je ne m’attendais pas à craquer »

Delphine est invitée au château de Laeken par le roi Philippe

 « Je ne suis plus du tout en attente et je ne demande plus rien », avait affirmé l’artiste bruxelloise, interrogée quelques jours après l’annonce de son nouveau statut. Elle n’avait plus eu de nouvelles directes de son père, le roi Albert II, depuis ce jour de 2001 où il lui a raccroché au nez. Elle avait alors entamé des poursuites pour que la justice tranche sur son cas. Depuis que le roi Albert a confirmé sa paternité, dans un communiqué laconique, Delphine n’avait reçu aucune main tendue de sa part.

C’est finalement son demi-frère, le Roi en personne, qui lui a tendu la main et l’a invitée chez lui, à son domicile, au château de Laeken. Le communiqué du Palais laisse présager un avenir plus serein pour Delphine, qui finalement aura une petite place dans la famille. Delphine est également maman de la princesse Joséphine et du prince Oscar, deux adolescents qui seraient heureux de rencontrer leurs cousins, la princesse Elisabeth, le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princessse Eléonore.

Lire aussi : Delphine Boël devient princesse de Belgique et ses enfants aussi

Delphine de Saxe-Cobourg est née en 1968, huit ans après Philippe, d’une relation adultérine entre le roi Albert II, alors encore prince de Liège, et de la baronne Sybille de Selys Longchamps, encore mariée à l’industriel Jacques Boël. Au bout de huit ans de relation entre Sybille et Albert, toujours marié à Paola, la maman de Delphine part vivre à Londres avec sa fille. Albert n’a jamais reconnu Delphine. C’est à 17 ans, qu’elle apprendra que l’homme qui fréquentait sa mère était son père biologique.

Source : Palais royal

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr