Alexandre Jean Cuza : Premier souverain roumain

Alexandre Jean Cuza est un personnage peu connu en dehors des spécialistes de l’histoire des Balkans. Il fut pourtant le premier souverain du territoire uni de Roumanie. Cet homme, issu de la petite noblesse s’est fait remarqué pour ses qualités d’orateur lors de la révolution, lui permettant d’être élu prince en 1859 et prince souverain de Roumanie en 1862, réunissant pour la première fois différents territoires pour former la Roumanie. Contraint à abdiquer en 1866, il fut le seul Cuza à régner sur la Roumanie. Aujourd’hui, nous célébrons son bicentenaire.

Le révolution Alexandre Jean Cuza devenu premier souverain roumain (photo : domaine public)

Lire aussi : Le 18 janvier 1990, l’exil de la famille royale de Roumanie prenait fin : 30 ans de présence royale dans la république

Qui est Alexandre Jean 1e de Roumanie ?

Alexandre Jean Cuza (Alexandru Ioan Cuza) est né le 20 mars 1820. En 1848, il participe activement à la révolution roumaine, qui mènera à la formation des principautés unies de Moldavie et de Valachie, parfois appelées principautés roumaines. Certains livres d’histoire utilisent à tort, le nom de « principautés danubiennes » pour désigner ces deux principautés unies. Le 17 janvier 1859, Alexandre Jean Cuza fut élu souverain de ce nouveau territoire qui unit pour la première fois deux anciennes principautés, qui plus anciennement encore furent vassales de l’Empire ottoman.

Alexandre Jean Cuza est élu prince souverain des principautés de Moldavie et Valachie, puis premier souverain du territoire uni de Roumanie (Photo : Domaine public)

Lire aussi : L’ordre de Carol 1e : Il y a 15 ans le plus prestigieux ordre roumain était rétabli

Alexandre Jean Cuza devient prince souverain de Moldavie et Valachie

Peu à peu, toutes les grandes puissances européennes reconnaissent tour à tour la souveraineté des principautés unies de Moldavie et Valachie, y compris l’Empire ottoman, qui fut le dernier à les reconnaitre le 23 décembre 1861. Une fois que la souveraineté fut acquise, il ne faudra que deux mois pour que le 5 février 1862, les principautés changent de nom et deviennent les principautés unies de Roumanie. C’est la première fois que le néologisme « Roumanie » est choisi pour désigner ce territoire. Alexandre Jean 1e de Moldavie et Valachie devient alors le prince souverain Alexandre Jean 1e de Roumanie.

Portrait officiel d’Alexandre Jean 1e quelques temps après la formation des principautés de Roumanie (photo : Domaine public)

Lire aussi : Nicolas 1e de Monténégro : le premier et dernier roi du Monténégro

La fin de règne d’Alexandre Jean Cuza et l’arrivée des Hohenzollern-Sigmaringen

Alexandre Jean 1e est un souverain libéral dont les qualités diplomatiques font parfois défaut. La Roumanie connait une crise économique importante, le clergé s’en prend à sa réputation, à cause de sa relation avec sa maitresse et son impopularité est de plus en plus importante. Le 22 février 1866, des révolutionnaires entrent dans le palais de Bucarest et force le souverain à abdiquer. Dès son abdication signée, il est escorté à la frontière. Il mourra en exil le 15 mai 1873 à Heidelberg, en Allemagne, à l’âge de 53 ans.

Un mois après son abdication, le 26 mars 1866, le parlement roumain avait déjà élu le successeur d’Alexandre Jean 1e. Les députés se tournent vers un prince germanique, le prince Karl von Hohenzollern-Sigmaringen, proche de la famille Bonaparte et en particulier de Napoléon III, qui appuie sa candidature en Roumanie. Karl deviendra Carol 1e (ou Charles 1e), prince souverain de Roumanie. Le 22 mai 1881, les principautés unies de Roumanie sont élevées au rang de royaume. Carol 1e devient donc à cette date, le premier roi de Roumanie. Carol 1e n’ayant pas eu de descendants mâle, la dynastie s’est prolongée via la descendance de son frère. Carol 1e est l’arrière-grand-oncle du dernier roi Michel 1e de Roumanie, père de Sa Majesté Margareta, Gardienne de la Couronne.

Lire aussi : Victor-Emmanuel II : 1e roi d’Italie, dernier roi de Sardaigne

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.

No Comments Yet

Leave a Reply