Máxima des Pays-Bas « autoritaire » : son analyse graphologique peu flatteuse

La média espagnol Vanitatis a fait appel à l’économiste et spécialiste en graphologie José Villacís González, reconnu pour son ouvrage sur la macro-économie préfacée par deux prix Nobel, pour analyser les signatures de quelques royautés européennes. Si les qualificatifs concernant Kate Middleton, la reine Letizia ou Diana sont « agréable », « protectrice »  ou « simple », l’analyse de l’écriture de la reine Máxima dénote. L’auteur livre son analyse.

Un graphologue a analysé la signature de la reine Máxima

Lire aussi : Le roi et la reine des Pays-Bas s’offrent un super yacht à 2 millions €

Analyse graphologique de la reine des Pays-Bas

Vanitatis l’assure, José Villacís González, auteur reconnu, professeur à l’université San Pablo de Madrid, n’a aucun a priori sur les royautés ni de connaissance approfondie sur leur caractère. Cet économiste, également spécialiste en graphologie, a accepté d’analyser quelques signatures en toute impartialité.

Signature de la reine Máxima des Pays-Bas

Lire aussi : Máxima des Pays-Bas à vélo avec un sac créé par Sophie de Habsbourg

 « C’est une personne extrêmement autoritaire, capricieuse et son autoritarisme s’accompagne souvent d’une énorme « gestuelle » avec ses mains. Elle est autoritaire », explique l’expert graphologue.

Le graphologue va plus loin, détectant même un problème physique chez la reine Máxima. « Elle a un problème d’audition », affirme-t-il. De plus, il ajoute: « C’est une personne qui a une très haute estime d’elle-même. » Il précise qu’une « personne peut être très autoritaire sans pour autant avoir une estime d’elle-même très élevée ». Mais dans le cas de la reine Máxima « les deux caractéristiques sont présentes ».

L’analyste graphologique de la reine Máxima indique qu’elle est autoritaire et a une haute estime d’elle-même (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Nouvelles photos officielles de la famille royale des Pays-Bas pour 2020

Source : Vanitatis

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.