La reine Elizabeth II morte du virus : l’énorme bourde d’une radio française

Ce matin, la radio publique française RFI a publié par erreur la nécrologie de la reine Elizabeth II, annonçant que Sa Majesté a succombé au coronavirus. Quelques minutes plus tard, la radio a publié ses excuses, mais le mal était fait. Google a indexé la page de l’annonce du décès de la reine Elizabeth et est toujours visible sur le moteur de recherches.

RFI annonce la mort de la reine Elizabeth II (Photo : capture Google)

Lire aussi : La Royal Navy révèle être à l’origine de la rumeur de la mort de la reine Elizabeth II

La reine Elizabeth infectée par le virus ?

« L’Angleterre perd sa reine », titrait RFI ce lundi 16 novembre 2020. Dans cet article publié sur le site de la radio, on y apprenait qu’«infectée par le virus, la reine Elizabeth II, âgée de 93 ans, n’a pas survécu ». La radio annonçait même qu’une « cérémonie flamboyante » allait être retransmise en direct à la radio et à la télévision. Rappelons tout d’abord que la reine est âgée de 94 ans, ce qui pousse à croire que l’article a été écrit avant le 21 avril 2020. Au passage, rappelons à RFI qu’Elizabeth II n’est pas la reine d’Angleterre mais la reine du Royaume-Uni.

La page n’est plus disponible et renvoie à présent sur une page d’erreur 404. Néanmoins, elle n’a toujours pas été désindexée de Google et l’information selon laquelle la reine Elizabeth serait morte est toujours visible. Par ailleurs, notons les mots-clés utilisés par la radio dans l’URL de l’article: « Reine Elisabeth, mort, Brexit, républicanisme, longévité ».

L’article annonçant le décès de la reine Elizabeth a été supprimé. L’URL est toujours visible (Photo : capture RFI.fr)

Quelques minutes plus tard, la radio a publié un message d’erreur sur son site, expliquant : « Nos équipes techniques sont mobilisées pour rectifier ce bug majeur et en déterminer la cause et les responsabilités ». La reine Elizabeth II n’est pas la seule victime de ce bug, puisque les nécrologies d’autres leaders politiques, chefs d’État et célébrités ont été publiées par mégarde. Parmi eux, il y a l’ancien président américain Jimmy Carter, l’ayatollah Ali Khamenei, le footballeur Pele, le Cubain Raul Castro ou encore Bernard Tapie, Clint Eastwood, Sophia Loren et Brigitte Bardot, qui sont tous bien vivants.

Contrairement à l’information publiée, la reine Elizabeth II est toujours vivante (Photo : Thierry Orban/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le prince Charles sera-t-il roi un jour ?

RFI a présenté ses excuses après l’annonce de la mort de la reine Elizabeth

« Comme dans tous les médias, nos journalistes préparent à l’avance des portraits de personnalités afin, si elles venaient à disparaître, de pouvoir proposer rapidement aux lecteurs toutes les informations à connaître sur leur parcours », explique RFI dans son communiqué. Le problème serait survenu lors de la migration vers la nouvelle plateforme de publication. Les nombreuses nécrologies rédigées à l’avance dans la partie « brouillon » du site, ont été envoyées dans la partie « en ligne ». RFI étant partenaire avec de nombreux autres médias, ces articles se sont retrouvés également envoyés vers ces plateformes, comme Yahoo! ou MSN.

La reine Elizabeth n’est pas morte, contrairement à ce qu’annonce cette information publiée par mégarde. Elle s’apprête même à fêter son Jubilé de platine en 2022, ce qui vient également contredire d’autres rumeurs, cette fois-ci qualifiées de fake news, car elles sont volontaires, selon lesquelles la reine serait sur le point d’abdiquer pour son fils Charles.

Lorsque la reine Elizabeth mourra, tout un protocole pour annoncer la nouvelle est prévu. Ce protocole est connu sous le nom de code Operation London Bridge. À plusieurs reprises, l’alerte a déjà été donnée par erreur, étant donné que des répétitions sont organisées régulièrement pour vérifier si le protocole militaire fonctionne. En fonction de l’heure du décès de la reine, le processus sera adapté. Néanmoins, il est prévu que ce soit la BBC qui annonce la nouvelle au public en premier, à 8 heures du matin. Auparavant, tous les gouverneurs généraux auront été mis au courant dans le monde entier. Les gouverneurs généraux sont les représentants de la reine dans les pays du Commonwealth.

Lire aussi : Le roi et la reine de Suède victimes d’une fake news aux Philippines avec PewDiePie

Sources : Le Matin et RFI

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr