Le prince Charles sera-t-il roi un jour ?

Devoir répondre à cette question est assez étrange, pourtant, bon nombre de personnes se la posent. Pour répondre simplement à la question, oui Charles sera bien roi du Royaume-Uni un jour. Sauf accident ou décès avant sa mère, le prince Charles montera bel et bien sur le trône du Royaume-Uni et du Commonwealth pour quelques années. Né en 1948, le prince va sur ses 71 ans, pas de quoi lui faire peur, lui qui a déjà pris l’habitude d’assurer la plupart des représentations officielles de la famille royale, permettant à la reine Elizabeth II, déjà âgée de 92 ans, de se ménager.

À quel âge Charles montra-t-il sur le trône ? Quel sera son nom de roi ? Va-t-il abdiquer en faveur de William ?

La reine Elizabeth II va-t-elle abdiquer ?

Il y a deux ans, une rumeur circulait sur un éventuel retrait de la reine Elizabeth II lorsqu’elle attendra les 95 ans. La presse britannique et une source proche du palais affirmaient que la reine céderait sa place à son fils, soit en abdiquant, soit en le nommant prince régent. L’abdication semble fort peu probable car ce serait mal connaître la reine. La théorie de la régence est moins farfelue, mais là aussi, elle aurait lieu uniquement si la reine se trouvait en incapacité physique de régner, par exemple, gravement touchée par la maladie.

La dernière régence sur les îles britanniques date du début 1800, lorsque le roi George III a été déclaré inapte à régner, à cause d’une maladie mentale qui l’a frappé. Son fils, le futur George IV, a été son régent jusqu’à sa mort.

À quoi ressemblera le règne du roi Charles du Royaume-Uni ?

À vrai dire, Charles n’est pas très populaire. Certains gardent encore une rancœur à son égard suite à la façon dont il a traité sa première épouse, Lady Diana. Et que dire de l’opinion qu’ont les Britanniques de Camilla Parker-Bowles, qui deviendra de facto reine consort du Royaume-Uni. Mais un roi n’est pas là pour être populaire. On ne choisit pas son roi, il faut l’accepter, c’est tout ! Mais en réalité, il n’y a pas à s’en faire. Il y a de fortes chances que le roi Charles soit un bon roi. De tous les monarques britanniques, il sera certainement celui qui possède le plus de diplômes. Vu son âge, il a une très grande expérience dans de nombreux domaines. Il fera très vite ses marques et malgré son âge avancé, il a déjà prouvé qu’il était un homme de son temps. Très porté sur l’environnement, il est également érudit. Il a publié et co-écrit de nombreux ouvrages, documents, recherches sur des thèmes aussi variés que la philosophie, l’écologie ou la théologie.

On ne va pas se mentir, le règne du roi Charles sera un règne de transition. Les Britanniques ont les yeux rivés sur la nouvelle génération et William et Kate font depuis quelques années tout leur possible pour créer les bases de leur futur règne.

Charles peut-il refuser de devenir roi ?

Certains l’espèrent, mais ça ne se passerait pas aussi simplement. En toute logique, Charles sera roi et assumera ses fonctions jusqu’à sa mort, ou jusqu’à ce qu’il n’en soit plus capable physiquement. Mais dans l’éventualité où il souhaiterait passer son tour, il faut savoir que les chances sont grandes pour qu’il soit roi au moins le temps d’un instant. Si la reine Elizabeth II venait à mourir, il deviendrait de facto le souverain. Il pourrait éventuellement abdiquer au bout de quelques minutes en faveur de son fils. Il n’empêche qu’il aurait été roi quelques minutes. Autre possibilité, il pourrait accepter de devenir roi mais nommerait son fils, le prince William régent.

Quel sera le nom de roi de Charles ?

Si de moins en moins souvent les monarques changent de nom lorsqu’ils montent sur le trône, rien n’empêche Charles de se choisir un nouveau nom. S’il garde le prénom de Charles, il deviendra alors Charles III. Le roi Charles Ier a été exécuté en 1649 et s’est son fils Charles II qui lui a succédé, jusqu’en 1685. L’un a été tué lors de la première Révolution anglaise, l’autre est mort sans descendance légitime, mais avec une douzaine de bâtards. Reste à voir si le futur roi Charles III veuille que son nom rappelle les règnes de ces deux souverains du 17e siècle.

Certaines rumeurs disent que Charles adoptera le nom de roi de George VII, faisant honneur à son grand-père et à la longue lignée des George, depuis l’époque des Hanovre.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr