Le cadeau que le roi de Thaïlande pourrait faire à sa maitresse pour son anniversaire

L’information circule déjà depuis quelques jours dans le cercles royalistes de Thaïlande. Le roi Maha Vajiralongkorn pourrait offrir un cadeau symbolique important à sa noble consort. Selon plusieurs spécialistes, le roi de Thaïlande attend le 26 janvier, date d’anniversaire de Sineenat Bilaskalayani pour lui accorder le titre de reine de Thaïlande.

Le roi de Thaïlande entouré de la reine Suthida (gauche) et de sa noble consort (droite), lors d’un événement public auquel assistait aussi deux de ses filles : la princesse Sirivannavari Nariratana et la princesse Bajrakitiyabha Mahidol (Photo : Vichan Poti/Pacific Press via Zuma Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La noble consort de Thaïlande visite une église catholique de Bangkok et une mosquée

La noble consort bientôt deuxième reine de Thaïlande ?

La famille royale de Thaïlande se déchire, divisée par les prises de position controversées du souverain. En particulier, c’est la place occupée par Sineenat “Koi” Wongvajirapakdi (aussi appelée Sineenat Bilaskalayani) qui pose problème. La cour de Thaïlande est divisée entre ceux qui soutiennent la reine Suthida, devenue reine de Thaïlande à son mariage en mai 2019, et ceux qui suivent inconditionnellement le roi Rama X, malgré ses actes parfois surprenants. Il semblerait d’ailleurs que la dernière à en avoir fait les frais est sa sœur, la princesse Sirindhorn qui a été blessée lors d’une dispute avec le roi, à ce sujet.

Celle que l’on surnomme Koi est la maitresse principale du souverain, qui l’a élevée au rang de noble consort, un titre inventé pour elle. Ces derniers temps, la noble consort a assurer des engagements seule, telle une reine aurait pu le faire. Le roi l’a également nommée vice-présidente de son programme de réinsertion des détenus, elle qui connait bien le milieu carcéral puisqu’elle a fait un passage de 10 mois en prison, sur ordre du roi qui l’avait accusée de déloyauté.

À présent, la rumeur prend de l’ampleur et il semblerait que le roi de Thaïlande tienne absolument à faire de sa noble consort une reine. Il pourrait donc y avoir deux reines de Thaïlande à partir du 26 janvier, date d’anniversaire de Sineenat. Une telle situation n’était plus arrivée depuis l’époque moderne. Autrefois, les souverains pouvaientavoir plusieurs épouses, la polygamie étant largement acceptée et répandue. La polygamie est interdite depuis 1935 dans le pays.

Lire aussi : Fuite des photos intimes de la maitresse du roi de Thaïlande

Source : Andrew MacGregor Marshall

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Comments are closed