La cause de la mort de la reine Elizabeth II révélée dans son certificat de décès

La reine Elizabeth II est décédée à 96 ans le 8 septembre 2022. Elle a poussé son dernier souffle alors qu’elle séjournait au château de Balmoral, sa résidence écossaise qu’elle aimait tant. Ce 29 septembre, les autorités écossaises ont rendu public l’acte de décès de la reine, permettant de découvrir la cause de sa mort.

Lire aussi : Première photo de la tombe de la reine Elizabeth à la chapelle Saint-Georges de Windsor

La reine Elizabeth II est morte de « vieillesse »

Les circonstances entourant les derniers instants de la reine ont fait couler beaucoup d’encre depuis le 8 septembre, jour de l’annonce de la mort de la reine Elizabeth II. On sait que le roi Charles III, encore prince de Galles ce jour-là, et sa sœur, la princesse Anne, étaient les deux seuls des quatre enfants de la reine à son chevet, au moment de sa mort au château de Balmoral. Les deux autres fils de la reine ainsi que ses petits-enfants avaient été avertis de la condition de la reine et était en chemin. Ils sont malheureusement arrivés trop tard.

Deux jours avant son décès, la reine Elizabeth II recevait la nouvelle Première ministre Liz Truss à Balmoral (Photo : Jane Barlow/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Cérémonie d’inhumation de la reine Elizabeth II dans la chapelle Saint-Georges à Windsor

Ce 29 septembre 2022, le National Records of Scotland a publié le certificat de décès de la reine Elizabeth II. Certaines rumeurs parlaient de difficultés respiratoires avant son décès. Le certificat officiel mentionne la cause véritable de sa mort. Une liste de causes ayant entraîné la mort est prévue à cet effet sur le certificat. Seule une mention est nécessaire dans le cas de la reine. Pour ceux qui espéraient voir quelque chose d’incroyable, la cause officielle de sa mort est son « grand âge ». À 96 ans, la reine Elizabeth II est simplement morte de « vieillesse ».

Le certificat de décès de la reine Elizabeth II est rendu public (Photo : National Records of Scotland)

Lire aussi : Les funérailles de la reine Elizabeth II à l’abbaye de Westminster

La mention « vieillesse » peut être inscrite sur un certificat de décès d’une personne âgée d’au moins 80 ans et dont l’état de santé s’est progressivement dégradé au fil du temps tout en étant suivis par leur médecin de longue date. Ceci correspond à l’annonce du communiqué du palais de Buckingham qui révélait ce jour-là que « la reine est décédée paisiblement à Balmoral cet après-midi. »

Ce document permet également d’apprendre l’heure exacte de son décès. Il est inscrit que la reine est décédée à 15 heures 10, le 8 septembre. L’heure exacte faisait également l’objet de nombreuses spéculations et de polémiques car on avait appris que la Première ministre en avait été informée vers 16 heures 30. La nouvelle a été rendue publique au monde entier trois heures après son décès.

Le certificat de décès nous apprend aussi que c’est la princesse Anne qui a informé du décès de sa mère. Le certificat, qui fait également mention de la profession du défunt, on trouve simplement la mention « Sa Majesté la Reine », en guise d’occupation professionnelle.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr