Le célèbre sweat de sport de lady Diana vendu aux enchères plus de 47 000 €

L’ancienne princesse de Galles, lady Diana, avait pour habitude de porter le même pull bleu foncé Virgin Atlantic, chaque jour, en se rendant à la salle de sport. Elle avait trouvé ce stratagème pour ennuyer les paparazzis. Ceux-ci n’arrivaient plus à vendre leurs photos, qui semblaient identiques jour après jour, puisqu’elle était habillée de la même manière tous les jours. Ce pull de lady Diana vient d’être vendu aux enchères, dix fois le prix estimé.

Diana portait un sweat Virgin Atlantic bleu tous les jours

Lady Diana avait pris pour habitude de porter tous les jours, en se rendant ou en sortant de la salle de sport, un pull bleu de la compagnie aérienne Virgin Atlantic. Sur ce sweat est représentée l’égérie de la compagnie, une femme blonde qui prend son envol, avec l’inscription « Fly Atlantic ». Ce sweat est un cadeau que lui avait fait son ami, le milliardaire Richard Branson, propriétaire de Virgin. En plus de ce pull, elle portait tous les jours le même short orangé, des chaussettes blanches et des baskets, lorsqu’elle se rendait à la salle de sport londonienne Chelsea Harbour Club.

Le sweatshirt offert par Richard Branson a été vendu aux enchères

Un jour, l’ex épouse du prince Charles de Galles a offert ce pull à sa coach, Jenni Rivett. « Diana ressentait le fait qu’il y avait des problèmes bien plus importants sur lesquels se concentrer, que sa tenue de sport. C’est pourquoi elle a décidé de porter ce fameux sweat à chaque entrainement, ce qui était un bon moyen de mettre fin à toute cette frénésie médiatique », explique Jenni Rivett à la presse. « Quelques mois avant sa mort tragique, elle m’a appelée pour me dire qu’elle me gardait plusieurs sweatshirts pour moi. Parmi ceux-ci, il y avait celui-là, dont j’ai aujourd’hui décidé de me séparer. »

La coach sportive de Diana a vendu son pull bleu

Jenni a mis aux enchères le sweat au logo de la « femme volante » pour la bonne cause. C’est la maison de ventes RR Auctions de Boston, aux États-Unis, qui a géré la vente. Un petit mot de lady Diana était vendu avec le sweat. L’ancienne coach de Diana a indiqué que l’argent allait notamment servir à « aider une famille au Malawi, et je sais que Diana en aurait été ravie. La princesse aurait approuvé si elle était toujours en vie », ajoute-t-elle. Rappelons, pour être précis, que lady Diana n’était pas princesse à son nom. Elle était S.A.R. la princesse de Galles ou S.A.R. la princesse Charles du Royaume-Uni.

Le sweat de Diana est parti à plus de 53 000 $

Au départ, le sweat était proposé à un prix d’entrée de 5 000 $. Mais les enchères sont rapidement montées et le vêtement a été adjugé à une valeur dix fois supérieure à l’estimation de départ. Le mystérieux acheteur a déboursé très précisément 53 532 $ pour avoir le sweat, soit environ 47 500 €. 

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.