Report des cérémonies d’introduction du prince héritier du Japon

Le 19 avril prochain devaient se dérouler les cérémonies d’introduction du prince Fumihito en tant qu’héritier officiel du trône de Chrysanthème. Au vu des circonstances actuelles, en période de pandémie mondiale de coronavirus, la Maison impériale a annoncé ce vendredi que les cérémonies seraient reportées. Lors d’une précédente allocution, l’empereur Naruhito avait parlé de la pandémie comme d’un « grand défi pour l’humanité ».

Le prince héritier Fumihito et son épouse, le princesse Kiko

Lire aussi : Photos des royautés présentes à l’intronisation de l’empereur Naruhito du Japon

Les cérémonies réservées à la reconnaissance du prince héritier impérial sont reportées

Les cérémonies du Rikkoshi no rei et du Choken no gi sont reportées à une date ultérieure, non définie. Comme on pouvait s’y attendre la Maison impériale japonaise a décidé de ne pas organiser l’introduction du prince héritier à la date prévue du 19 avril. Ces cérémonies sont les dernières à être organisées, suite à l’abdication de l’empereur Akihito, le 30 avril 2019, et à l’ascension sur le trône, de son fils aîné, l’empereur Naruhito, le lendemain.

Au mois d’octobre 2019 ont commencé les cérémonies officialisant l’ascension sur le trône de Naruhito, 60 ans. La cérémonie principale, considérée comme l’intronisation de l’empereur et de l’impératrice, s’était déroulée en présence de tous les monarques du monde entier. Plusieurs cérémonies traditionnelles, religieuses ou coutumières ont ensuite suivi, lors des semaines suivantes. La cérémonie qui consiste à reconnaitre l’héritier du trône est la dernière des célébrations qui devait avoir lieu dans 9 jours. La cérémonie du Rikkoshi no rei consiste à proclamer les statuts qui reconnaissent le nouvel héritier comme tel. La cérémonie du Choken no gi consiste à faire reconnaitre l’héritier par l’empereur.

L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako lors d’une réunion d’information sur l’évolution de la propagation du coronavirus (Image : Bureau de la Maison impériale)

Report également des discussions concernant les règles de succession au sein de la famille impériale

Le prince Fumihito, 54 ans, également appelé prince d’Akishino, est le frère de l’actuel empereur Naruhito. Il est l’héritier de son frère, celui-ci n’ayant aucun héritier mâle. L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako sont les parents de la princesse Aiko tout juste diplômée et s’apprêtant à rejoindre l’université. Le prince héritier Fumihito, quant à lui, a déjà un héritier présomptif, le prince Hisahito, 13 ans. Les discussions gouvernementales prévues également en cette période, concernant l’étude éventuelle de modifications à apporter dans les règles de succession ou dans l’agrandissement de la famille, sont également reportées. Le gouvernement souhaite étudier la question de l’abolition de la loi salique et l’éventualité de reconnaitre les femmes mariées comme membres de la famille impériale. Aujourd’hui, la famille ne connait que 3 héritiers : le prince héritier Fumihito, son fils Hisahito, et l’oncle de l’empereur, le prince Hitachi, 84 ans.

Lire aussi : Le prince Hisahito du Japon (12 ans) rencontre le prince Jigme Namgyel du Bhoutan (3 ans) : l’un sera un jour empereur, l’autre roi

Source : Kyodo News

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr