Chanel, Louis Vuitton et Hermès : Jawahir du Qatar privilégie les maisons françaises pour sa première sortie à l’étranger

Le cheikha Jawahir bint Hamad Al-Thani a officié pour la première fois en tant que première dame du Qatar, lors d’un voyage officiel de son époux à l’étranger. La première épouse de l’émir du Qatar a soigné son style pour sa première apparition internationale, aux côtés du roi Felipe et de la reine Letizia. Pour sa première journée de visite d’État en Espagne, la cheikha Jawahir avait tout misé sur des marques de luxe françaises. Tenue blanche en journée, tenue noire en soirée.

Lire aussi : Première apparition internationale de l’épouse de l’émir du Qatar : la cheikha Jawahir immaculée pour sa rencontre avec Felipe VI et Letizia

Une tenue blanche française pour la rencontre avec Felipe et Letizia

On sait très peu de choses sur elle et elle n’exerce que très peu de fonctions officielles dans son pays. La princesse Jawahir, fille du grand-oncle de son propre époux, a fait sa grande entrée parmi les figures politiques de premier plan, en accompagnant l’émir du Qatar lors de sa visite d’État en Espagne. Il s’agit aussi de la première visite d’État du cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani depuis qu’il est monté sur le trône du Qatar en 2013.

Le cheikh Tamim a trois épouses et il a choisi sa première femme, une cousine, la cheikha Jawahir, pour faire ses débuts sur la scène internationale. La cheikha Jawahir lui a donné quatre enfants. Sa seconde épouse est la cheikha Anoud bint Mana Al Hajri, avec qui il a cinq enfants. Sa troisième épouse est la cheikha Noora bint Hathal Al Dosari, qui lui a donné quatre enfants, la dernière étant la princesse Hind, née en février 2020.

L’émir du Qatar a été accueilli par les honneurs militaires dans la cour du palais royal de Madrid (Photo : GTres/Abacapress)

La cheikha Jawahir apparaît habituellement, lors de ses rares sorties au Qatar, avec un voile ou un hijab. On dispose donc de peu de photos d’elle. Sa première apparition à Madrid a permis aux photographes de remplir leur stock et de compenser sa discrétion habituelle. Pour la cérémonie d’accueil avec les honneurs militaires devant le palais royal de Madrid, la cheikha Jawahir avait choisi une tenue blanche, assortie à celle de la reine Letizia.

La reine d’Espagne et la princesse qatarie en blanc immaculé (Photo : GTres/Abacapress)

Sa tenue est composée d’un chemisier blanc à col haut sur lequel on aperçoit plusieurs colliers de perles. La chemise est recouverte d’un long manteau blanc de chez Chanel qui tombe sur ses escarpins. Elle porte un pantalon blanc Chanel recouvert de sequins. Enfin, elle tient un sac Kelly, l’un des sacs à main les plus rares de chez Hermès. Ce modèle qui s’inspire de Grace Kelly existe en plusieurs tailles. La princesse qatarie a choisi le modèle mini, et prouve qu’elle est donc bien au courant des tendances. La mode actuelle est de porter des mini-sacs, comme l’a popularisé un autre créateur français, Jacquemus, connu pour son Chiquito.

Lire aussi : L’émir du Qatar offre des boucles d’oreilles à la reine Letizia

Une tenue noire française pour le dîner de gala

En soirée, la princesse Jawahir a confirmé sa préférence pour le luxe français. Après Chanel et Hermès, c’est à Louis Vuitton que la première dame du Qatar a accordé sa préférence. La cheikha Jawahir portait un haut Louis Vuitton. Cette cape en cuir sur laquelle pendent des applications en métal argenté, provient de la collection Resort 2020 de Nicolas Ghesquière.

La cheikha Jawahir Al-Thani, le cheikh Tamim Al-Thani, le roi Felipe VI et la reine Letizia lors du dîner de gala au Palais royal de Madrid le 17 mai 2022 (Photo : Archie Andrews/ABACAPRESS.COM)
La cheikha Jawahir porte un haut Louis Vuitton et tient le sac Verrou de chez Hermès lors du dîner de gala (Photo : Archie Andrews/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La reine Letizia dans une somptueuse robe platine aux broderies champagne au dîner de gala en l’honneur de l’émir du Qatar

Si la cheikha Jawahir ne portait pas de diadème sur la tête comme l’auraient fait les épouses de souverains occidentaux, elle brillait par les motifs argentés de son haut aux allures western. Enfin, lors de ce dîner de gala, elle tenait à nouveau dans ses mains un sac Hermès. Il s’agit cette fois-ci du modèle Verrou. Comme son nom l’indique, la fermeture du sac est composée d’un loquet en métal.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr