La collection de sacs à main brodés par la duchesse de Cadaval

Diana Álvares Pereira de Melo, duchesse de Cadaval, fêtait ce 25 juillet 2021 ses 43 ans. L’épouse du prince Charles-Philippe d’Orléans a profité des nombreux messages de ses proches sur les réseaux sociaux, pour présenter à son tour son nouveau projet. La duchesse portugaise a lancé sa collections de clutches, des mini-sacs à main brodés.

Lire aussi : La princesse Marie d’Orléans présente ses tableaux exposés à Grenoble

Les clutches Gustoko par DIANA

«Je suis passionnée depuis longtemps par les arts et l’artisanat et l’art de la broderie à la main», explique la duchesse de Cadaval. «J’ai conçu une collection appelée DIANA en collaboration avec Gustoko». La duchesse Diana s’est lancée dans la confection de sacs à mains, que l’on appelle aussi un clutch. «Tous mes sacs sont uniques et faits à la main !», assure la duchesse de Cadaval.

(Photo : Instagram/dianadecadaval)

«Pour cet été j’ai pensé qu’on avait tous besoin de joie et de couleurs. J’espère que vous ressentirez la même chose en portant mes sacs», se réjouit l’épouse du prince Charles-Philippe d’Orléans. La maman de la princesse Isabelle d’Orléans, qui vient de fêter sa premier communion à Cascais, a choisi des motifs floraux et colorés à broder sur ses mini-sacs. Coccinelles, animaux marins et papillons brodés se retrouvent aussi sur les clutches.

(Photo : Instagram/dianadecadaval)

La duchesse de Cadaval partage cette passion pour la broderie de sacs avec la reine Margrethe II de Danemark, qui a même exposé ses œuvres cette année. Les sacs Gustoko dessinés par la duchesse de Cadaval sont pour le moment vendus chez CORAL Comporta. Ils peuvent être achetés en ligne et envoyés dans le monde entier.

(Photo : Instagram/dianadecadaval)

Lire aussi : Máxima des Pays-Bas à vélo avec un sac créé par Sophie de Habsbourg

La duchesse de Cadaval vend des sacs à mains brodés

En 2008, Charles-Philippe d’Orléans a épousé la duchesse portugaise Diana Álvares Pereira de Melo. La duchesse de Cadaval est une lointaine cousine du prétendant au trône du Portugal. Comme son époux, Diana descend du roi François 1e des Deux-Siciles mais aussi du roi Robert II de France (972-1031) via la maison royale portugaise de la dynastie de Bragance. Les Bragance descendent de la maison de Bourgogne, elle-même descendante de Robert II de France par son plus jeune fils, le duc de Bourgogne.

(Photo : Instagram/dianadecadaval)

Le titre de duc de Cadaval a été créé en 1648 par le roi Jean IV de Portugal pour récompenser le général Nuno II Álvares Pereira de Melo de son rôle durant la guerre de Restauration. Nuno était le fils du marquis de Ferreira, également comte de Tentugal. Le titre a été transmis jusqu’à l’abolition de la monarchie au Portugal. Il continue à être transmis par courtoisie. 

Le 10e duc de Cadaval a eu 4 filles, deux de son premier mariage civil et deux de son second mariage, civil et religieux. L’aînée de son deuxième mariage, Diana, a hérité des titres et a été reconnue comme duchesse de Cadaval par le duc de Bragance, prétendant au trône du Portugal. Néanmoins, l’aînée du premier mariage, demi-sœur de Diana a hérité d’un nouveau titre créé pour elle, celui de duchesse de Cadaval-Hermès. 

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr