La reine Margrethe II a brodé pendant le confinement : 100 broderies de la Reine sont exposées

Le confinement a été pour certains l’occasion d’avoir enfin du temps à consacrer à une activité, comme l’apprentissage d’une langue ou se découvrir des talents artistiques. Pour la reine Margrethe II, cette solitude et ce manque d’activités officielles lui ont permis de s’adonner à une de ses passions, la broderie. Une centaine de sacs, coussins et autres objets ornés de broderies seront exposés au public dès ce vendredi.

La reine Margrethe II en train de broder pendant le confinement (Photo : Kongehuset)

Lire aussi : Margrethe II, Frederik et Mary à l’exposition consacrée aux « Visages de la Reine »

Les broderies de Margrethe II exposées

Durant le confinement, la reine Margrethe II a mis à profit le temps qui lui était offert. Une fois son agenda allégé de bon nombre d’engagements, la reine artiste s’est adonnée à sa passion pour la broderie. Si certains reçoivent un pull tricoté par leur grand-mère à Noël, dans la famille royale tout le monde a reçu un objet brodé par la reine.

Dronningen har blandt andet udfyldt coronatiden med at brodere en række puder og taburetter. Disse puder fra Fredensborg Slot blev skabt under den første corona-nedlukning. Foto: Iben Kaufmann ©️

Publiée par Det danske kongehus sur Mardi 20 avril 2021

La Cour royale danoise annonce que les nombreuses broderies de la reine Margrethe seront exposées au public en fin de semaine au château de Koldinghus. Une centaine de sacs, coussins et autres accessoires brodés par la reine de Danemark seront visibles. Il s’agit pour certains de cadeaux, d’autres sont même des commandes que la reine exécute.

Par exemple, ces deux sacs à main exposés et photographiés ci-dessous, ont été réalisés pour ses deux belles-filles. L’un est pour la princesse Marie, épouse de son deuxième fils, le prince Joachim, l’autre est pour la princesse héritière Mary, épouse de son premier fils, le prince héritier Frederik.

Majestætens broderier er ofte givet bort som personlige julegaver. Designet tager typisk udgangspunkt i modtagerens…

Publiée par Det danske kongehus sur Mardi 20 avril 2021

”Dronningens Broderier” er blevet til i et samarbejde mellem Museum Kolding, Kongehuset og Kongernes Samling Koldinghus….

Publiée par Det danske kongehus sur Mardi 20 avril 2021

«C’est merveilleux de se concentrer sur quelque chose que l’on crée de ses propres mains», a expliqué la reine Margrethe II qui a fêté ses 81 ans la semaine dernière.

Dronningens eget mønster. Foto: Iben Kaufmann ©

Publiée par Det danske kongehus sur Mardi 20 avril 2021

I gruppen af sekskantede puder, som til daglig pynter i Dronningens arbejdsværelse på Marselisborg Slot, kan man genkende motiverne fra Dronningens maleriserie ”Fra den yderste kyst”. Foto: Iben Kaufmann ©

Publiée par Det danske kongehus sur Mardi 20 avril 2021

Une reine artiste

La reine Margrethe II est multi-talentueuse. La reine de Danemark est une artiste confirmée. Dès son plus jeune âge, elle a réalisé des tableaux, des dessins et des peintures, qu’elle signait alors d’un pseudonyme. Aujourd’hui encore, certaines de ses œuvres signées Ingahild Grathmer sont vendues aux enchères.

Udsnit af udstillingen på Koldinghus. Foto: Iben Kaufmann ©

Publiée par Det danske kongehus sur Mardi 20 avril 2021

La reine Margrethe a par exemple illustré les célèbres livres de Tolkien Le Seigneur des anneaux, utilisant son pseudonyme pour signer ses illustrations. Mais la reine est aussi passionnée par l’art vivant et a encore récemment mis en scène une version de la comédie musicale de la Reine des Neiges. Chaque été, la reine part se reposer dans son vignoble au château de Cayx, en France, là où elle s’adonne à une autre de ses passions, l’aquarelle.

Enfin, on connait à la reine Margrethe une passion peu commune, dont elle est une référence en la matière. La reine Margrethe est spécialisée en parementique, qui est l’art du textile ecclésiastique. Elle a réalisé de nombreux antependium qui sont aujourd’hui disposés sur des autels d’églises un peu partout au Danemark. Elle a également cousu et brodé des chasubles pour les prêtres.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr