La comtesse d’Osorno au mariage glamour et secret de son frère Borja à Séville

En Espagne, le mariage aristocratique du mois d’avril s’est déroulé ce week-end à Séville. Borja Corsini et María Roiz de la Parra se sont dit oui devant un parterre de personnalités. Les mariés sont encore peu connus mais la sœur du marié, Belén Corsini, avait fait déplacer les foules.

Lire aussi : Le duc et la duchesse de Huéscar au dernier mariage aristocratique de 2021 au château d’Almodóvar

Le mariage inattendu du frère de la comtesse d’Osorno qui intéresse la presse espagnole

Les Espagnols adorent suivre les événements importants des grandes familles de la noblesse. La famille ducale d’Albe est très certainement la famille la plus exposée médiatiquement et la plus importante du pays, après la famille royale. Du côté de la famille d’Albe, le duc d’Albe a marié ses deux fils ces dernières années et aucun mariage n’est à prévoir prochainement. Son fils aîné, le duc de Huéscar, a épousé Sofía Palazuelo en 2018 et son deuxième fils, le comte d’Osorno, a épousé Belén Corsini en 2021.

Maria Roiz et Borja Corsini sortent de l’église Buen Suceso de Séville après la célébration de leur mariage (Photo : Cristobal Dueñas/Gtres/ABACAPRESS.COM)

En attendant l’annonce d’un nouveau bébé dans la famille du duc de Huéscar (déjà papa de la petite Rosario), et d’un premier enfant dans la famille du comte d’Osorno, la presse doit se contenter de relayer les apparitions des membres de la famille d’Albe à d’autres grands événements aristocratiques. Il y a quelques semaines, c’est le mariage du petit-fils du comte de Fuenteblanca au Pérou qui a fait se déplacer toute la noblesse espagnole, auquel ont assisté les autres coqueluches du moment de la presse : le marquis et la marquise de Cubas.

Carlos Fitz-James Stuart et Belén Corsini, comte et comtesse d’Osorno, au mariage de Borja Corsini à Séville (Photo : Cristobal Dueñas/Gtres/ABACAPRESS.COM)

Ce samedi, on l’attendait moins et pourtant, de nombreux photographes étaient postés devant l’entrée de l’église Buen Suceso de Séville pour photographier les mariés, et surtout, leurs prestigieux invités. Borja Corsini et María Roiz de la Parra se sont mariés, en présence de leurs amis et de leur famille. Si on ne connaît pas encore très bien les mariés, il est fort à parier que le magazine espagnol Hola! s’est payé l’exclusivité des photos du mariage et compte bien en faire des personnages récurrents de ses reportages.

Lire aussi : Le duc de Huéscar est papa : sa fille sera l’une des nobles les plus titrées d’Espagne

La comtesse d’Osorno a volé la vedette à la mariée

Si les photos à l’intérieur de l’église sont très certainement réservées à un magazine, les photos prises par les journalistes non accrédités, à la sortie de l’église, permettent déjà de se rendre compte que la comtesse d’Osorno était sur le point de voler la vedette à la mariée. Belén Corsini est devenue comtesse d’Osorno il y a un an, lors de son mariage avec le deuxième fils du duc d’Albe, au palais de la Liria. Ce samedi, elle assistait au mariage de son frère aîné, Borja, dans une robe rouge traditionnelle sévillane.

« Sa présence n’a pas déçu ! », s’exclame le magazine Mujer Hoy, en décrivant le style vestimentaire de la comtesse d’Osorno. « Au bras de son époux, Carlos Fitz-James Stuart (…), la comtesse a affiché un style qui la caractérise aux portes de l’église ». Carlos Fitz-James Stuart y Solis, 22e comte d’Osorno, et son épouse, Belén Corsini de Lacalle, sont devenus des personnalités médiatiques à partir de l’annonce de leurs fiançailles, en 2020.

Belén Corsini de Lacalle a plusieurs sœurs et un grand frère, Borja. Ils sont les seuls à travailler au sein de l’empire familial. Ils sont les enfants de Juan Carlos Corsini Muñoz de Rivera et sont par conséquent les héritiers d’une des grandes fortunes d’Espagne. L’homme d’affaires occupe 16 postes dans sept entreprises différentes, notamment dans le groupe de construction Isolux Corsán, fondé par son arrière-grand-père en 1928.

Borja Corsini a fait ses études au Centre Universitaire Villanueva de Madrid. Il a d’abord travaillé comme analyste financier chez Tressis, avant de rejoindre les sociétés familiales. Il occupe aujourd’hui des postes dans plusieurs entreprises appartenant à son père, allant de l’immobilier aux sociétés de gestion dans la restauration.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr