Arrivée en vaporetto des comtesses Viola et Vera Arrivabene à la 78e Mostra de Venise

Les comtesse Viola et Vera Arrivabene sont chez elles lorsqu’elles arrivent en vaporetto sur la plage du Lido. Les petites-filles du défunt duc d’Aoste et de la princesse Claude de France ne pouvaient manquer le retour de La Mostra de Venise, après une année d’absence due à la crise sanitaire. C’est un style chic et décontracté qu’ont adopté les filles ainées de la princesse Bianca de Savoie-Aoste pour ce grand jour.

Lire aussi : La comtesse Viola Arrivabene fête ses 30 ans

Retour de La Mostra de Venise avec les comtesses Arrivabene

Le tremplin indispensable aux Oscars reprend du service ! Le Festival international du film de Venise a adopté des mesures sanitaires strictes mais aura bien lieu en 2021. L’actrice Serena Rossi sera ce soir, 1e septembre, aux commandes de la cérémonie d’ouverture officielle de la Biennale du film. Elle sera également en charge de la présentation de la cérémonie de clôture le 11 septembre, soirée durant laquelle seront remis les Lions aux vainqueurs.

Le directeur du festival de Venise, Alberto Barbera, a déclaré à l’AFP que la pandémie semblait avoir stimulé la créativité des cinéastes, des candidatures à la qualité particulièrement élevée cette année. Le jury est dirigé par Bong Joon-Ho, réalisateur de Parasite. Il décernera le fameux Lion d’or à l’un des 21 films de la compétition principale. C’est le film Madres Paralelas de Pedro Almodovar qui a été projeté ce mercredi en tant que film d’ouverture, attirant sur les lieux des stars comme Penélope Cruz, Kristen Stewart ou encore Timothée Chalamet au Lido.

La comtesse Viola et la comtesse Vera arrivent en vaporetto à l’Excelsior sur la plage du Lido (Photo : Marco Piovanotto/ABACAPRESS.COM)

Viola et Vera ne pouvaient manquer la reprise du Festival du film de Venise

Ce mercredi après-midi sont arrivés les premiers invités, alors qu’ont déjà lieu les premières projections. Parmi les premiers à se presser devant l’hôtel Excelsior du Lido, il y a les sœurs Arrivabene. La comtesse Viola et la comtesse Vera, 30 et 28 ans, sont arrivées en vaporetto devant l’entrée de l’hôtel. Look androgyne pour l’une, robe noire à fronces pour l’autres, les arrière-petites-filles du roi Tomislav II de Croatie avaient retrouvé leur plus beau sourire après une année compliquée.

Les sœurs Arrivabene sont dans leur élément à la reprise du Festival du film de Venise (Photo : Marco Piovanotto/ABACAPRESS.COM)

Les comtesses Viola et Vera Arrivabene-Valenti-Gonzaga, filles de la princesse Bianca de Savoie-Aoste et du comte Giberto Arrivabene-Valenti-Gonzaga, sont les premières des petits-enfants du prince Amédée de Savoie-Aoste et de sa première épouse, la princesse Claude d’Orléans. Viola et Vera sont aussi les grandes sœurs de la comtesse Mafalda, de la comtesse Maddalena et du comte Leonardo. Leur oncle, le prince Aimone, est l’actuel duc d’Aoste, depuis la mort de leur grand-père, le prince Amédée de Savoie-Aoste, le 1e juin 2021.

Outre la mort du duc d’Aoste, qui a bouleversé la noblesse italienne et les familles royales européennes, les comtesses Arrivabene ont ressenti les effets de la crise dans leur palais, dont les premiers étages abritent depuis quelques années l’hôtel Amman. La famille Arrivabene possède le magnifique palais Papadopoli du 16e siècle, au cœur de Venise. L’hôtel Aman s’y est installé dans les parties inférieures il y a quelques années. Entre les apparitions sur les tapis rouges des défilés et leur présence aux événements exclusifs organisés dans la Sérénissime, c’est tout simplement à bord d’une gondole qu’on peut croiser les comtesses.

Les comtesses Viola et Vera sont les petites-filles du défunt duc de Savoie, l’un des prétendants au trône d’Italie et les descendantes du roi Amédée 1e d’Espagne ou encore du roi Victor-Emmanuel II d’Italie (Image : Histoires Royales – Reproduction interdite)

Vera et Viola ont créé ensemble leur marque de chaussures, ViBi Venezia, rappelant leurs surnoms Vi et Bibi. La comtesse Viola gère le design des chaussons fabriqués par leur marque, alors que Vera s’occupe de la partie marketing. ViBi confectionne des furlane, ces chaussons typiques portés par les gondoliers, vendus une centaine d’euros sur leur site internet.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr