Publier les photos du roi des Pays-Bas en vacances en Grèce peut coûter 250 000 € d’amende

La famille royale des Pays-Bas accorde une grande importance au respect de la vie privée. Plusieurs actions en justice ont permis de donner raison à la Maison royale, qui pourchasse régulièrement les paparazzis, notamment quand la famille royale profite de vacances au ski, en en Grèce ou en Italie. Le média allemand BILD possède ainsi des photos volées du roi Willem-Alexander et de sa famille en maillot de bain en Grèce, des photos interdites de publication, comme le confirme la justice allemande.

BILD condamné à verser 250 000 € si le journal diffuse les photos privées de la famille royale des Pays-Bas en vacances en Grèce. Pour éviter les paparrazzis, la famille royale organise deux fois par an des séances photos officielles avant les vacances d’été et d’hiver (Photo : RVD / Wesley de Wit)

Lire aussi : Le roi des Pays-Bas présente ses excuses pour ses vacances en Grèce en pleine crise sanitaire

BILD interdit de publier les photos de Willem-Alexander en maillot

« Le tribunal régional de Cologne (Landgericht Köln) a interdit au journal allemand Bild-Zeitung de diffuser des photos de vacances du couple royal néerlandais », rapporte la Maison royale sur son site. Le site officiel de la famille royale des Pays-Bas liste les différentes actions en justice remportées à l’encontre des médias qui diffusent des photos volées de la famille, dans le but de dissuader tout autre média de recommencer.

Le juge a statué le 24 septembre dernier « que le droit à la protection de la vie privée l’emporte sur l’argument selon lequel les photos contribueraient au débat public. ». L’éditeur Springer-Verlag, qui possède BILD, « a accepté la décision », précise la Maison royale. L’éditeur du journal allemand risque une amende de 250 000 € s’il diffuse les photos.

Sur ces photos, diffusées durant l’été sur le site de Bild, on y voit le roi Willem-Alexander en maillot de bain, entouré de la reine Máxima et de leurs filles, près de leur bateau, alors qu’ils passaient des vacances dans leur résidence secondaire en Grèce. Plusieurs médias et agences de presse ont déjà fait l’objet de décisions de justice similaires, la plupart du temps pour des photos de la princesse Catharina-Amalia en maillot de bain, mais aussi sur un terrain de hockey.

Le roi Willem-Alexander, la reine Máxima et leurs trois filles à la plage, en 2015, lors d’une séance photos officielle (Photo : RVD – Robin Utrecht)

Lire aussi : Polémique : le roi des Pays-Bas interrompt ses vacances en Grèce suite aux vives réactions des Néerlandais

Rien ne justifie la publication de photos privées excepté pour une question d’intérêt public

La famille royale considère que les photos prises à l’extérieur, même dans un lieu public peuvent être une atteinte à la vie privée même « s’il s’agit d’une photo innocente », comme le précise la jurisprudence publiée sur le site de la Maison royale. La seule raison qui justifierait le droit de publier une photo privée serait dans le but où la publication porterait « à un débat public sur une question d’intérêt public ». La Maison royale précise : « Aucun autre argument ne tient. Le fait que les photos aient été prises depuis la voie publique ou dans un espace librement accessible au public (par exemple des restaurants) n’est pas pertinent selon la jurisprudence. »

Lire aussi : Le roi et la reine des Pays-Bas s’offrent un super yacht à 2 millions €

Source : Nu et Het Koninklijk Huis

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr